Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  USA |  France |  Afrique | 
 
   De l’istighfar

Anas rapporte (tirmidhi, qui le dit hasan sahih) qu’il a entendu le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) dire que :

Dieu dit : " O fils d’Adam, quoique vous Me demandiez et attendiez de Moi, Je vous pardonne - eu égard à ce que vous Me devez - et peu M’importe l’importance de votre demande. O fils d’Adam, même si vos péchés s’empilent jusqu’au ciel et que vous recherchiez Mon pardon, Je vous pardonnerai et, ô fils d’Adam, même si vous êtes chargés de péchés mais que vous venez à Ma rencontre sans M’associer quoique ce soit, Je vous pardonnerai ".

`Abd allah ibn `Abbas a dit (cité par Abou Dawoud, Nasa’i, ibn Majah et Hakim, qui dit que la chaîne de transmission est solide) :

Si quelqu’un supplie sans défaillance pour demander à Dieu Son pardon, Dieu trouve un moyen pour qu’il sorte de la détresse et des difficultés, et Il lui procure sa subsistance par des voies auxquelles il n’aurait pas songé.

Juwayriyya bint al-Harith, une des femmes du Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui), rapporte (Mouslim et Abou Sawoud) que

un jour, le Prophète quitta sa maison le matin alors qu’elle était occupée à faire sa prière de l’aube à la place où elle faisait habituellement ses prières. Il revint dans la matinée et la trouva au même endroit. Le Prophète lui dit : " Es-tu restée au même endroit depuis que je t’ai quittée ? " " Oui ", dit-elle. Alors le Prophète lui dit : " En te quittant, j’ai récité quatre mots trois fois, et si ces mots devaient être pesés face à ceux que tu as prononcés depuis l’aube, ils seraient plus lourds, et ces quatre mots sont soubhan allahi wa bi hamdihi `abada khalqihi wa rida nafsihi wa zinata `arshihi wa midada kalimatihi (Gloire à Dieu et louange à Lui, autant que Sa création, autant que Son plaisir, autant que le poids de Son Trône, autant que l’encre utilisée pour écrire les paroles de Sa louange !)

ibn `Oumar rapporte (ibn Majah) que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) leur dit :

Un serviteur de Dieu dit : " ya rabbi laka al-hamdou kama yanbaghi li jalali wajhika wa li `azimi soultanik " (Mon Dieu ! Toute louange T’appartient autant qu’il convient à Ta gloire et Ta majesté sublime). C’était trop pour les anges qui enregistrent. Ils ne surent pas comment enregistrer. Alors ils montèrent au ciel et dirent : " Notre Seigneur ! Ton serviteur a dit quelque chose dont nous ne savons pas comment l’enregistrer. Dieu leur demanda (bien sûr, Il savait ce que Son serviteur avait dit) : " Que Mon serviteur a-t-il dit ? " Ils répondirent : " Il a dit : Mon Dieu ! Toute louange T’appartient autant qu’il convient à Ta gloire et Ta majesté sublime ". Dieu dit : " Écrivez ce que Mon serviteur a dit, en attendant qu’il Me rencontre et que Je le récompense pour cela ".

`Abdallah ibn `Amr ibn al-as dit (rapporté par Tirmidhi qui le déclare hasan gharib, nasa’i, Abou Dawoud et Ahmad) :

J’ai vu le Prophète compter les glorifications à Dieu sur les doigts de sa main droite.

Yousayra bint Yasir rapporte (Ahmad, Tirmidhi qui le dit gharib, Abou Dawoud et al-Hakim. Shawkani dans nayl al-awtar dit que Souyouti déclare solide - sahih - sa chaîne de transmission) que le Prophète ordonnait aux femmes immigrantes d’être régulières dans leur rappel de Dieu en disant le tahlil (lâ ilâha illâ llâh), le tasbih (subhan llah), le takbir (Allahou Akbar) et de ne jamais oublier Dieu et Sa miséricorde, et de compter sur leurs doigts, car les doigts seront interrogés et répondront.

::    ::

Version Imprimable

 
   Sagesses & Connaissance
La véritable foi
La véritable foi
Sh Nazim Al-Haqqani :: 08 janvier 2007
Des comparaisons que Dieu fait de l’attestation d’Unité
ieu compare l’attestation d’Unité (kalimat at-tawhid) : - à de l’eau parce que l’eau nettoie, et que de même cette phrase nettoie des péchés, - au sol parce que le sol donne beaucoup en échange d’une simple graine, et que de même cette phrase rappor
Shaikh Hisham Kabbani :: 30 janvier 2002
Toutes les nouveautes...
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
   Citations  et anecdotes
:: Hodja's fart in the mosque ::

One friday Hodja broke wind by accident in the mosque. It was a clear sound in the middle of the silience but according to the social rules, the mosque people behaved as if nothing had happened, nobody spoke or looked at him. They kept quite and continued to perform the ritual as usual.
This mistake made a painful impression on Hodja and he decided to leave the village, immediately. Hodja packed his personal things and rode his donkey away in the middle of the night without saying goodbye to relatives and friends.
12 years later Hodja thought that mosque people had probably forget his tragic accident and he decided to move back to his home village.
On the village way Hodja met a boy from his village. It was a wonderful opportunity to learn whether people remembered his event in the mosque or not.
- How old are you, my boy? Hodja smiled and wished to begin a conversation with the child.
- I don't know exactly, replied the boy, but I know that I was born the same year Hodja broke wind in the mosque.
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
 Le Dhikr, le Rappel
Dhikr en congrégation
L'Awrade Quotidienne
   - L'Awrade de l'initié
   - L'Awrade des préparés
   - L'Awrade de la détermination
 
L'intention
La Connection
La Séclusion
Méditation
   Dhikr - Rappel
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
De l’istighfar
De l’usage des grains de prière (masbaha, sibha, tasbih)
Les étapes du dhikr et son accomplissement
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Dhikr en congrégation: Khatm-oul-Khwajagan
La Awrade Quotidienne - L'Awrade de l'initié
La Awrade Quotidienne - L'Awrade des préparés
La Awrade Quotidienne -L'Awrade des gens de la détermination
L'intention quotidienne
Le dhikr est la plus haute " obligation " et un commandement divin permanent
Des sens du mot dhikr
Des assemblées de Dhikr collectif et à voix haute
Des types et de la fréquence du dhikr
De la quantité de dhikr prescrite
De l’importance du dhikr silencieux
De la retraite (khalwa, `ouzla)
Du dhikr fait avec le mot " Allah "
Du dhikr fait avec les mots Hoo Haqq Hay
Le dhikr dans la religion
Du mouvement pendant le dhikr
De quelques hadiths sur les vertus du dhikr
Dhikr Naqshbandi en congrégation: Khatm-oul-Khwajagan
Des comparaisons que Dieu fait de l’attestation d’Unité
Tous les articles...

Suivez le Centre Soufi
Centre Soufi sur Facebook Centre Soufi sur YouTube
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Le Respect éminent du Prophète
«Ceux qui cherchent à nuire à Dieu et à Son Prophète, Dieu les maudit dans ce bas-monde et dans l'autre. Il leur ménage un châtiment d'ignominie» (sourate Al Ahzab 33, verset 57). « Ne traitez pas l'appel de l'Envoyé parmi vous comme n'impo
Qadi Iyad :: 18 août 2004

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
 
   Notre mission
Notre Mission consiste transmettre les enseignements du Soufisme sur la fraternité de l'Humanité et l'unité de la croyance en Dieu présente dans toutes les religions et voies spirituelles...
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437