Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
 |  Vancouver |  USA |  France | 
 
   Sohba :: Paroles d'Or & Sagesses Soufies
Cheikh Nazim al Haqqani 40e maitre

Exprimez la Vérité et la Shari’ah



Version Imprimable

Exprimez la Vérité et la Shari’ah

0 comments

Série : La Grandeur du Prophèteﷺ (s), Vol 1

Mawlana Sheikh Hisham Kabbani

22 mars 2012 Fenton Zawiya, Michigan

Suhbah

A`oodhu billahi min ash-Shaytaani ‘r-rajeem. Bismillahi ‘r-Rahmaani ‘r-Raheem.

Nawaytu ‘l-arba`een, nawaytu ‘l-`itikaaf, nawaytu ‘l-khalwah, nawaytu ‘l-`uzlah,

nawaytu ‘r-riyaadah, nawaytu ‘s-sulook, lillahi ta`ala fee haadha ‘l-masjid.

أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ

Ati`oollaha wa ati`oo ‘r-Rasoola wa ooli ‘l-amri minkum.

Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. (4:59)

Kalimataan khafeefataan `ala al-lisaan thaqeelataan fi ’l-meezaan subhaanAllah wa bi-hamdihi SubhaanAllahi ‘l-`Azheem, astaghfirullah.

Dastoor, madad yaa Sultan al-Awliya, Mawlana Shaykh Muhammad Nazim al-Haqqani.

Dastoor, madad yaa Sultan al-Awliya, Mawlana Shaykh `Abd Allah al-Fa’iz ad-Daghestani.

Je ne serai pas très long, mais si le temps le permet, quelques mots sont ici nécessaires après le dhikr. Nous ne disons pas qu’Allah a « choisi » Sayyidina Muhammadﷺ, car cela impliquerait qu’il y avait alors une multiplicité de choix possibles ; mais Allah l’a créé et l’a paré de la Beauté et de la Lumière Eternelle de Ses Magnifiques Eternels Noms et Attributs ! Il a habillé Son Prophèteﷺ et par Son ordre, ilﷺ a recouvert à son tour tous les prophètes avec ces Lumières, et eux à leur tour ont habillé tous les awliyaullah qui se présentent à leurs portes.

Certains pourraient dire « comment reconnaître un awliyaullah ? » Vous les reconnaissez aux Lumières dont ils sont habillés, cela nous le savons, mais si vous n’apportez aucune preuve et que vous vous contentez de jeter des mots en l’air, parlant ici et là de 70,000 bénédictions et bienfaits, et de 70,000 parures… sans donner de preuve évidente, il vous sera demandé « Mais d’où sortez-vous ces choses-là ? » Je n’ai jamais entendu Grandsheikh, qu’Allah bénisse son âme, dire « 70 000 » si ce n’est en une seule occasion, lorsqu’il dit « Majlis adh-dhikr, pour l’amour d’Allah et Son Prophèteﷺ, et pour se souvenir que le Nom d’Allah intercèdera pour soixante-dix majlis. » Cela emportera les péchés de soixante-dix mauvaises associations, et non 70 000 ! Et, dans tous les cas, que ce soit 70, 7000, ou 70 000, nous devons fournir une preuve, celle qu’Ibn ‘Abbas a écrite dans son Tafseer Surat al-‘Araaf.

Lorsque Sayyidina Moussa demanda à voir Allah, Il lui répondit « Regarde la montagne. Quand Je manifesterai Mes Plus Beaux Noms et Attributs, tu Me verras, autrement tu ne Me verras pas. » Ainsi, lorsqu’Allah manifesta Ses Plus Beaux Noms et Attributs sur la montagne, celle-ci devint poussières et Sayyidina Moussa perdit connaissance ; à son réveil, il vit – comme l’indique Ibn ‘Abbas – 124 000 prophètes : ce chiffre vient du tafseer en question. Les awliyaullah se tiennent sur le seuil des 124 000 prophètes, il y a donc aussi 124 000 awliya.

Par ailleurs, nous vivons dans ce monde, parmi les êtres, et lorsque nous voyons quelque chose de mal, conformément à la Shari’ah islamique, vous devez l’exprimer et dire « telle chose est mauvaise », car si vous ne le faites pas, vous devrez supporter alors wizra qui est le fardeau correspondant à ce mal, et vous êtes considéré comme étant associé à ce dernier.

وَأَمَرُوا بِالْمَعْرُوفِ وَنَهَوْا عَنِ الْمُنكَرِ

W ’amaroo bi ’l-ma`roof wa nahaw `ani ’l-munkar.

[Ils] ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. (22:41)

Ainsi, lorsque vous voyez un mal, dîtes « C’est mal ! », faîtes-le sortir, afin que les autres puissent se corriger ; et pareillement, si vous voyez un bien, dites « Ceci est une bonne chose. » Et la preuve en est le hadith du Prophèteﷺ :

تعرض علي أعمال أمتي

Tu`radu `alayya `amaal ummatee.

Les actions de ma communauté me son présentées.

SubhaanAllah, observez le pouvoir qu’Allah a donné au Prophèteﷺ : en 24heures, il ﷺ voit toute la Oumma, et pas qu’une personne ou une partie d’entre elle, mais dans son intégralité ! Donc, quel que soit le nombre d’erreurs que nous fassions, le Prophèteﷺ continue de nous regarder et de faire disparaître nos fardeaux. Par conséquent, notre devoir est d’être réaliste ! Lorsque nous nous exprimons, que nous tenons par exemple un discours, ne venez pas avec vos grands airs, en jetant ici ou là des paroles, shatahaat, que personne ne comprend ! Sayyidina Abdul Qadir Jilani a dit « Si vous voyez une personne voler dans les airs, sachez donc que c’est un Shaytan ! » car un savant véritable n’ira pas faire cela, et bien plutôt il fera des actes réalistes. Alors ne déversez pas des mots en exprimant des choses qui n’ont rien de réaliste.

La Tariqah est basée sur la Shari’ah, et non pas sur ce dont on entendrait ici et là, et il n’est pas utile pour vous d’aller trop loin sur les questions de Shari’ah, de Haqiqat et celles liées aux réalités spirituelles. Ce qu’il vous faut, c’est construire l’avion qui vous permettra d’aller dans les airs : vous ne pouvez le faire avec un engin à moitié fait, vous avez besoin de deux ailes ! Avez-vous d’ailleurs jamais vu un oiseau doté d’une aile unique se mettre à voler ? Et comment allez-vous donc voler au-delà de Qaaba Qawsayni wa Adnaa, et donner des éclaircissements si élevés concernant l’Essence, Dhaat al-Buht, et concernant le Prophèteﷺ comme étant l’Essence ? De quelle façon ? Personne ne connaît l’Essence d’Allah, et pas même le Prophèteﷺ, qui lui ne connaît que ce qu’Allah lui donne de connaître ! Les gens le savent bien, alors n’allez pas trop loin, ne vous mettez pas à parler de Qaaba Qawsayni wa Adnaa, ou les gens vont s’embrouiller les pinceaux ! Vous devez construire plutôt la structure en question, car un oiseau qui n’a qu’une aile ne volera jamais. Sans la Shari’ah – l’aile n°1 – et Haqiqat – l’aile n°2 – vous ne pourrez décoller ; alors que vous rejetez l’une et évoquer l’autre : ça ne marche pas !

A chacun d’entre nous (tous ceux qui suivent un mashaykh de quelque tariqah que ce soit), nous ne disons pas cela d’une tariqah en particulier mais en général, n’allez pas dire, par exemple « La Voie Naqshbandi est la meilleure, et les autres sont mauvaises », car personne n’aime cela. Soyez juste : il existe 124 000 awliya, et chaque disciple d’une tariqah dit « Mon Sheikh est Sultan-al-Awliya ». Ne semez pas la confusion auprès des gens, vous allez les faire fuir !

Quant à nous, jamais nous n’avons entendu de GrandSheikh dire de lui-même qu’il est Sultan-al-Awliya, ou le dire de Sheikh Sharafuddin, et nous n’avons non plus jamais entendu Mawlana Sheikh dire de lui qu’il est Sultan-al-Awliya. Nous, nous croyons qu’il l’est, mais ne placez pas dans sa bouche des mots qui se finiront par se retourner contre la Tariqah Naqshbandi. Ne donnez pas le bâton pour vous faire battre, car nombre de représentants sont dans la démesure et parlent de Qabaa Qawsayni wa-Adnaa, et les gens peuvent dire alors « Mais qu’en sais-tu toi ? As-tu vu Qabaa Qawsayni wa-Adnaa ? En as-tu la connaissance ? » Et, d’ailleurs comment pouvez-vous évoquer ce sujet ? Vous ne pouvez pas, tout simplement, car il faudrait que vous y soyez ! Alors, gardez la mesure qui est la vôtre.

Je ne dis pas qu’Allah n’a pas dit dans le Saint-Qôran :/p>

وَفَوْقَ كُلِّ ذِي عِلْمٍ عَلِيمٌ

Fawqa kulli dhi `ilmin `aleem.

Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui]. (12:76)

Nous respectons tout savant et gnostique, mais ce dernier a cela de particulier qu’il possède l’adab. A Chypre, Ils ont dit « si une pierre se trouve au milieu de la route, vous devez la retirer. » Et Mawlana Sheikh Nazim nous a enseigné non pas de la repousser avec le pied, mais de la prendre avec nos mains puis la mettre de côté. Le sens en est imatat al-adha min at-tareeq « retirer un objet nuisible du chemin est un acte de foi », car cette chose qui se trouve sur la voie pourrait vous blesser et votre nuque pourrait s’en trouver brisée, il est donc de votre responsabilité de la repousser et cela, c’est la Shari’ah.

Et si ce caillou est un être humain, qu’il bloque la voie qu’empruntent les gens, que faites-vous ? Vous le mettez à l’écart, sinon vous êtes tenu pour responsable ! Alors pourquoi ne repoussez-vous pas ces pierres nocives, là où l’Islam vous enseigne de le faire ? Mais vous dites plutôt « Ces gens-là sont bons, nous les gardons avec nous. » Renvoyez-les dans la discipline, pas avec les pieds mais avec vos propres mains, et si vous ne pouvez pas le faire… qu’a dit le Prophèteﷺ ? « Repoussez-les avec la langue. »

Man ra’a munkaran fal-yughayyiruh bI-yadih fa in lam yastat`i fa-bi lisaanihi wa in lam yastat`i fa bi ’l-qalbi wa dhalika ad`afu ’l-imaan.

Celui d’entre vous qui assiste à quelque action blâmable, qu’il intervienne pour la changer de sa main; sinon, de sa langue; sinon, de son cœur, et c’est là la plus faible manifestation de l’imaan. (Muslim)

Dites « C’est un acte de mal, jetez-le dehors ! » et si vous ne pouvez pas le faire, alors que ce soit par le cœur : levez les mains et dîtes « Yaa Rabbee, Jette-les loin d’ici ! » et c’est là le moindre des imaan. Ainsi, quand on ne peut éloigner ces gens par la main ou la langue, car ils sont comme des sangsues, alors faites des du’a. Mais les caresser dans le sens du poil, faire leur éloge et les soutenir quand vous savez pertinemment qu’ils ont tort… Vous serez confrontés à de désagréables situations. En arabe, nous disons massah juh, c’est-à-dire « lèche-culs »(sic). Quel bénéfice en retirez-vous ? Dites la vérité… Très souvent, des gens disent la vérité entre eux et moi… pourquoi ensuite, la dissimulent-ils ?

Vendredi dernier, quand Mawlana Sheikh Nazim est apparu à la fenêtre, il n’était pas en mesure de s’y rendre mais certains l’ont forcé, pour qu’ils disent « bonjour » aux gens… ensuite, il s’est écroulé. Il était si fatigué qu’ils devaient le porter jusqu’à son lit, tout ça pour quoi ?… Simplement pour se montrer à la fenêtre derrière lui. Je ne comprends pas.

Notre tariqah est basée sur la discipline et la discipline c’est d’abord de dire la vérité et d’interdire le mal. Vous ne pouvez dissimuler le mal en faisant son éloge ! Si vous souhaitez le cacher, très bien faites-le : vous ne voulez pas médire ou répandre des ragots, mais ne dites pas alors le contraire à des milliers de gens dans le monde au point de faire de ces personnes démoniaques des anges descendus tout droit du Ciel ! Quel bénéfice en retirez-vous ? Aucun ! Nous devons être réalistes dans tout ce que nous disons, sur tout ce dont nous échangeons. Autrement, apportez des preuves du Saint-Qôran, des saints hadith et nos paroles seront rejetées. Les `Ulama observent tout ce qui est diffusé sur le net par les gens, et les savants écoutent, ne dites pas « Il n’y a plus de savants qui comprennent quoi que ce soit de la spiritualité. » Oh non, il y a encore bien des savants de par le monde qui sont Soufis, ils connaissent toutes les théories et peuvent vous enseigner la science autant que vous voulez, et le plus important reste l’expérience ; avec la théorie, il y a également l’expérience.

C’est pareil pour la Shari’ah, vous ne pouvez pas tout simplement emmener la spiritualité et délaisser la Shari’ah. Nous savons que Grandsheikh n’a donné baya’ qu’à deux personnes, car les awliya ne décernent alors l’autorité que si l’être concerné est déjà fermement ancré dans la Shari’ah, et qu’il dit les bonnes choses au bon moment, par ce biais ils ne commettent pas d’erreurs.

Fa as-sufiyoon al-mukhlisoon ma` Allah fee kulla harakaat wa sakanaat.

Les Soufis véridiques qui sont auprès d’Allah, sont véridiques dans chacun de leur mouvement et à chaque instant de leur vie.

Et, pour qu’ils fassent partie des saadiqoon, les véridiques auprès d’Allah, ils doivent être véridiques à chaque instant de leur vie, dans leur apparences extérieures, zhawaahirihim, et dans le baatin, leurs apparences spirituelles. Ce sont ces êtres de perfection que vous devez suivre, ils ont atteint et ont gagné le parfait ittiba`, la sujétion au Prophèteﷺ, et ils ont maintenu la Shari’ah telle qu’elle doit être, avec force.

Les awliyaullah sont patients, encore et toujours dans la patience, mais au final, si quelqu’un n’accepte ni n’écoute, que doivent-ils faire ? Ils sont tenus de dire à cette personne « Telle chose n’est pas acceptable. » » Et c’est pourquoi Mawlana Sheikh Nazim a dit « Il doit y avoir une Shari’ah absolue au sein de ma maison. » Il a dit cela parce que les gens ne peuvent aller à l’encontre de la Shari’ah ; Ils sont patients jusqu’à un certain point, mais ils n’autoriseront pas davantage.

Imam Ghazali a dit : « Le mouride qui a un professeur doit le suivre, et celui qui n’a pas de sheikh, Shaytan l’emportera. » Abu Yazid al-Bistami a dit « Celui qui n’a pas de sheikh, son sheikh est Shaytan ! »

C’est ce sur quoi nous devons faire grand cas dans notre vie quotidienne envers nos shuyookh : être vrai alors que nous sommes en leur présence. Hier par exemple, j’écoutais un discours et je n’ai rien entendu d’autre venant de l’orateur que ce qui a trait à la Shari’ah et au Haqa`iq ; à un moment, il dit « Nous sommes Musulmans, et s’ils ne nous acceptent pas, nous brandirons le sabre ! »… Vous ne pouvez pas dire ces choses-là, c’est tout simplement contre l’Islam ! Soyez donc très prudents sur ce que vous dites.

Qu’Allah nous pardonne et nous bénisse.

J’aimerai faire part d’une chose concernant dhikrullah. Les awliyaullah ont des visions et Allah ouvre leurs regards, comme il est mentionné dans le hadith saint du Prophèteﷺ, un hadith Qudsee, qu’aucun ne peut rejeter car c’est une catégorie de révélation au sein des hadith :

ولا يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه، فإذا أحببته كنت سمعه الذي يسمع به وبصره الذي يبصر به، ويده التي يبطش بها ورجله التي يمشي بها،

Wa laa yazaala `abdee yataqarabu ilayya bi’ n-nawaafil hatta uhibbah. Fa idhaa ahbaabtahu kuntu sama`uhulladhee yasma`u bihi wa basarahulladhee yubsiru bihi, wa yadahulladhee yabtishu bihaa wa rijlahullatee yamshee bihaa.

Mon serviteur ne cesse de se rapprocher par des œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Quand Je l’aime, Je suis l’oreille par laquelle il entend, l’œil par lequel il voit, la main par laquelle il frappe et le pied avec lequel il marche (d’autres versions incluent « et la langue par laquelle il parle ». (Hadith Qudsi, Bukhari)

Ils peuvent donc avoir des visions ou des songes. Et comme il est dit, Sidi al-Telmesany a lu le Dalaa’il al-Khayraat. D’ailleurs, qui parmi vous le lit ? Certains d’entre vous ne le lisent donc pas ? Que vous arrivent-ils ? Dans notre tariqah, il nous est ordonné de lire un juz’u du Saint-Qôran, et un hizb du Dalaa’il al-Khayraat, quotidiennement… Donc, Sheikh Muhammad al-Telmesany a lu le Dalaa’il al-Khayraat 100 000 fois, et il vit alors le Prophèteﷺ en rêve. Alors, ne vous mettez pas à parler de Qaaba Qawsayni aw Adna, ou d’amour et de respect, mais donnez aux gens l’enseignement dont ils ont réellement besoin. Le Prophèteﷺ lui apparut donc en rêve et il lui dit « Si tu lis ce qu’Ahmad al-Badawi a récité chaque jour, ce sera comme si tu avais récité le Dalaa’il al-Khayraat 800 000 fois ! ».

SALAAT NOORANIYYAH

اَللَّهُمَّ صَلِّ وَسَلِّمْ وَباَرِكْ عَلىَ سَيِّدِناَ وَمَوْلاَناَ مُحَمَّدٍ شَجَرَةِ اْلاَصْلِ النُّوْرَانِيَّةِ، وَلَمْعَةِ الْقَبْضَةِ الرَّحْمَانِيَّةِ، وَأََفْضَلِ الْخَلِيْقَةِ اْلاِنْسَانِيَّةِ، وَأَ شْرَفِ الصُّوْرَةِ الْجَسْمَانِيَّةِ، وَمَعْدِنِ اْلاَسْرَارِ الرَّبَّانِيَّةِ، وَخَزَائِنِ الْعُلُوْمِ اْلاِصْطِفَائِيَّةِ، صَاحِبِ الْقَبْضَةِ اْلاَصْلِيَّةِ، وَالْبَهْجَةِ السَّنِيَّةِ، وَالرُّتْبَةِ الْعَلِيَّةِ، مَنِ انْدَرَجَتِ النَّبِيُّوْنَ تَحْتَ لِوَائِهِ، فَهُمْ مِنْهُ وَاِلَيْهِ، وَصَلِّ وَسَلِّمْ وَباَرِكْ عَلَيْهِ وَعَلىَ آلِهِ وَصَحْبِهِ عَدَدَ مَاخَلَقْتَ، وَرَزَقْتَ وَأَمَتَّ وَأَحْييْتَ اِلَى يَوْمِ تَبْعَثُ مَنْ أَفْنَيْتَ، وَسَلِّمْ تَسْلِيْمًاكَثِيْرًا وَالْحَمْدُ ِللهِ رَبِّ الْعَالَمِيْنَ.

Allahumma salli wa sallim wa baarik `alaa Sayyidina wa Mawlana Muhammadin (s) shajarati ‘l-aslin nooraaniyyati wa lam`atil qabdati ‘r-rahmaaniyyati wa afdali ‘l-khaleeqati ‘l-insaaniyyati wa ashrafi ‘s-soorati ‘l-jismaaniyyati wa m`adini ‘l-asraari ‘r-rabbaniyyati wa khazaaini ‘l `uloomi ’l-istifaaiyyati, saahibi ‘l-qabdati ‘l-asliyya wa ‘l-bahjati ‘s-saniyya wa ‘r-rutbatil `aliyya, manin darajati ‘n-nabiyyoona tahtali waaihi, fahum minhu wa ilayhi, wa salli wa sallim wa baarik `alayhi wa `alaa aalihi wa sahbihi `adada maa khalaqta wa razaqta wa amatta wa ahyayta ilaa yawmi tab`athu man afnayta wa sallim tasleeman katheera wa ‘l-hamdulillahi rabbi ‘l-`alameen.

Allah ! Accorde honneurs, salutations et bénédictions à notre Maître et Lige seigneurial Muhammad (s), l’Arbre de Lumière Originelle, l’Éclat de l’Anse de la Divine Miséricorde, l’Élite de l’Humanité toute entière, Le Noble Canevas Physique par excellence, Le Vassal des Mystères Seigneuriaux, le Dépôt des Sciences de l’Élite et le Dépositaire de la Divine Emprise Originelle, L’Éblouissante Grâce, au Rang Prééminent, et sous le drapeau duquel se rangent tous les prophètes, car de lui ils procèdent et vers lui ils tendent. Bénis, Honore, et Sanctifie-le, ainsi que sa Famille et ses Compagnons, au nombre de tout ce que Tu auras jamais créé, vivifié, et de tout ce que Tu auras jamais fait mourir, et fais revivre de nouveau, jusqu’à ce Jour où Tu ressusciteras ceux que Tu auras réduit en cendres, et Honore-le d’éloges nombreux et éternels. La Gloire et La Louange appartiennent à Allah, le Seigneur des Mondes !

Désormais, nous avons lu le Dalaa’il al-Khayraat 800 000 fois ! Ce type d’enseignement est ce qui vous pousse à venir à la tariqah, n’est-ce pas ? Les bonnes nouvelles, les choses que vous devez accomplir pour progresser et elles sont si simples. Et voyez combien Sayyid Muhammad al-Talmaysaani a passé de temps pour faire ses récitations… et un jour, le Prophèteﷺ vint le voir et lui dit « Récites ce que récite Sayyidina Ahmad al-Badawi, une seule récitation recouvre entièrement le Dalaa’il al-Khayraat 800 000 fois ! » Allahu Akbar !

La prochaine fois, nous évoquerons certaines récitations qui permettent de voir le Prophèteﷺ, insha Allah.

Wa min Allahi ‘t-tawfeeq, bi hurmati ‘l-Fatihah. Ila hadrati ‘n-nabi, salla-Allahu `alayhi wa sallam wa aalihi wa sahbihi ‘l-kiraam wa ila arwaahi al-a’immati’l-arba` wa ila arwaahi aabaa’inaa wa umahaatinaa wa ustaadhi wa ustaadhi ustaadhinaa wa sa’iri saadaatinaa was-siddeeqeena, al-Fatihah.

Et par ailleurs, il n’existe pas dans l’Ordre Naqshbandi d’enseignement ou d’entraînement bouddhiste sur quelque aspect que ce soit. Nous n’aborderons pas ce sujet ici, car nous en avons fini avec cela.

Ne critiquez pas et ne blâmez pas les gens pour ce qu’ils ne font pas, c’est haraam de critiquer à propos d’une chose qui n’a jamais été faite.

Wa min Allahi ‘t-tawfeeq, bi hurmati ‘l-habeeb, bi hurmati ‘l-Fatihah.

::  Cheikh Hisham Kabbani  ::

 
   Sagesses & Connaissance
De six bénéfices du dhikr
On raconte qu'un serviteur de Dieu avait coutume d'assister à des assemblées de dhikr avec des péchés haut comme une montagne, puis qu'un jour il se leva et quitta l'une de ces assemblées débarrassé de ses péchés. C'est pourquoi le Prophète (que la paix e
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Du bruit pendant le dhikr
Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. ahma
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Toutes les nouveautes...
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Voyagez de vous, vers Lui
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Toutes les Sohba...
   Citations  et anecdotes
:: Let us die a little ::

Hodja is invited for dinner one summer night. Dinner is ready and they serve the iced compote first. To tease the guests, the host begins to eat the compote with a big scoop and each time he scoops up the iced compote, he says
- Oh! I could die.
Hodja and other guests try to eat compote with small spoons they are given and can't even test it. When others keep slient, Hodja can not restrain himself and looks at the host:
-Sir, Would you give us your scoop and let us die a little too?




:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
Retraire de Ramadan 1440 avec Sh Nour Kabbani
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Protéger la shariah
Protéger la shariah: Voie d'accès à Dieu tracée par le Prophète , la sharia est l'objet de multiples attaques. Ces attaques ont pu venir de l'extérieur comme de l'intérieur. Ainsi les premiers savants et saints hommes de l'islam ont du sub
Source: Sunnah.org :: 08 septembre 2004

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437