L’Amour est l’eau de la vie

Tout ce qui se rapporte à ce monde n’est pas permanent, il est constamment dans un état transitoire. Donc, c’est tout à fait naturel que je vous parle ici aujourd'hui et ailleurs demain. Ne laissez pas cet état de transition vous attrister, puisqu'en réalité, il est signe de la miséricorde de Dieu pour l'homme. Ne souhaitez même pas que les bons moments perdurent car vous ne serez pas capable d’être constants - vous finirez par vous en lasser. Savez que l'arrêt de n'importe quel état désirable crée la motivation de tirer davantage profit et d'apprécier plus cet état. Plus vous vous attachez aux réalités spirituelles, plus vous avez les moyens de les voir s’accomplir. Y a-t-il un morceau plus succulent que celui qui vous permis de rompre votre jeun ?

C'est la raison pour laquelle Allah Tout-puissant a créé le monde comme il est. Les signes du ciel ne font qu’inspirer nos âmes. Le soleil naissant éclaircit notre jour, mais juste avant que nous nous lassions de sa lumière, il prend congé et la lumière douce de la lune nous enchante avec ses multiples formes : apparaissant d'abord comme un délicat croissant, virant ensuite graduellement à sa forme pleine avant de diminuer. Si la lune ne déclinait pas, personne ne pourrait apprécier la crainte qu’inspire l'immensité du ciel étoilé.

Une visite à la Maison Sainte de Dieu

Le pèlerin usé peut marcher pieds nus sur la montagne neigeuse et les déserts roussis par le soleil ou même par ses mains et genoux pour atteindre la Mecque. Quand il arrive finalement, il est ému par la majesté effrayante de la Sainte Kaaba. Le flot de larmes qui coule sur ses joues n'est que la mesure du dévouement de son cœur et âme à son Seigneur - et le Seigneur satisfait son désir le plus cher conformément aux difficultés dues au vent glacial et au soleil de plomb lors de son voyage. Son acharnement l’a amené à la maison du Seigneur. Toutefois la dédicace du pèlerinage est mieux appréciée par le Seigneur quand le pèlerin retourne à son pays d'origine avec les mémoires chéries de son pèlerinage inspirant sa foi. En effet, s'il choisit de rester à la Mecque, il risque de s’émouvoir de moins en moins de voir la Kaaba comme certains habitants de la Mecque. Ces derniers ne se sont pas fixé d’objectif d’aller visiter la Kaaba. Ils n'ont traversé aucun désert pour l'atteindre et peuvent, passer par la sainte Mosquée comme raccourci pour aller au marché, jetant à peine un regard à la magnifique Kaaba.

Une fois, un disciple ayant l'habitude de suivre occasionnellement les discours de son Cheikh, bien qu'il habite aux alentours de l'école soufi du Cheikh. Le Cheikh lui demanda : "pourquoi assistez-vous que rarement ?" Le disciple intelligent répondit : "parce que je ne souhaite pas que vous me demandez d’assister moins souvent".

Le soleil, la lune, les étoiles, la sainte Kaaba, la beauté de la nature ou le visage d'une personne pieuse sont tous des sources d’inspiration pour nous, nous rappelant une grande vérité vivante dans nos cœurs, mais dont nous sommes encore insouciants. Mais ne devenez pas a insensibles à ces signes à tel point que vous ne puissiez suivre les directions qu'ils cherchent à vous communiquer. L'objet n'est pas un corps céleste qui s’éteint, un symbole qui peut devenir banal, ni un visage vieillissant ou se détournant de vous. Quand Abraham (AW) était encore un chercheur de la vérité, à ce moment régnait partout la confusion, il a été enchanté par le soleil, la lune et les étoiles, mais il dit : "mon amour n'est pas pour ceux qui disparaissent".

L'amour est éternel et la nature transitoire de toutes les choses se rapportant à ce monde est un signe de vérité, un signe qui nous montre le contraste. L'amour spirituel réel, l'amour de Dieu et l'amour de l'humanité pour le plaisir de Dieu est la seule vérité, la seule chose dans ce monde qui est permanente et savoureuse. La séparation physique de quelqu'un que vous aimez par le biais de la mort peut pousser les gens à s’aimer et savourer davantage le plaisir de se réunir. Mais au niveau spirituel, l'amour reste constant et n'est jamais interrompu ni par la distance, ni par le temps. Votre bien-aimée peut être sur la lune et vous pouvez être loin d’elle sur terre, mais sans amour, votre séparation est amère. Sans amour, l'obscurité renaît. Vous pouvez apprécier le coucher du soleil, mais comment vous sentiriez-vous en le voyant se coucher pour la dernière fois ?

L'amour est l'eau de vie. Dieu a créé Adam (AW) avec de l'argile et de l'eau. Sans eau, l'argile ne tiendrait aucune forme. L'amour Divin est ce qui lie nos âmes ensemble. C'est pourquoi les gens deviennent si malheureux quand ils se sentent impopulaires. Ils sentent que quelque chose d’essentiel manque à leur vie, cette vie elle-même est incomplète et ces gens impopulaires recherchent l'amour avec le désespoir d'un mourant de soif.

Leçon sur un Autocollant

Hier, de retour de Sheffield, j'ai remarqué en cours de route sur une affiche : "Dieu est Amour". Le niveau commun de compréhension s'accorde à cela ; en réalité Dieu Tout-puissant est plus que Amour. Jamais un mot ou une émotion ne peut le décrire, ni même tous les mots et toutes les émotions ne peuvent décrire Sa splendeur, rien ne peut Le décrire. Cependant, l'énonciation : "Dieu est Amour" peut être appelé une sagesse commune comme l’Amour est le degré le plus haut de vénération et de dévotion à Dieu – mais dire que c’est Dieu est une simplification excessive.

L'amour est un attribut de Dieu Tout-puissant qui Le lie éternellement à Ses serviteurs. Si Dieu devait détester l'humanité, ce serait si facile pour Lui de provoquer une fin brusque et épouvantable à nos folies - mais Il nous aime et donc fait preuve de beaucoup de tolérance à notre égard.

Si vous êtes un parent, considérez votre amour pour vos enfants. Si votre fils grandit et devient un criminel, ne l'aimeriez-vous pas toujours ? Vous l’aimeriez car malgré ses mauvaises actions, le caractère essentiel que vous lui connaissiez reste bon, pas mal.

Quarante Cruches d'Argile de Noé

Chacun connaît l'histoire du prophète Noé (AW). Il est un des cinq prophètes les plus grands de Dieu. Il prêcha son peuple jour et nuit pendant des années, leur demandant de se repentir et retourner à l'amour de Dieu et Son adoration et s'abstenir du mal. Son peuple le rejeta à plusieurs reprises et se moqua de lui. Autant il prêcha, autant il rejeta ses enseignements.

Cependant il était patient et continua à leur prêcher. Ses gens n'arrêtèrent jamais de se moquer de lui. Et il continua pendant des années car Noé est persévérant et patient. Il ne s'est pas fatigué d'appeler ses gens à la vérité et la bonté et à leur tour, ils ne se fatigueront de se moquer de lui. Cela continua ainsi pendant des décennies, un siècle, deux siècles et Noé resta patient et persévérant. Trois siècles, quatre, cinq...

Après neuf siècles de prêches sans arrêt accompagnés de moquerie et de rejet infinis, Noé abandonna. Finalement il demanda à Dieu de punir ses gens et d’envoyer une inondation et de ne laisser aucun survivant parmi eux. Comme il était un prophète, Dieu fut obligé de répondre à sa prière. Nous savons ce qui s’est passé par la suite.

Quelque temps après, une fois sauvé de l'inondation, le Seigneur demanda à Noé "Oh mon serviteur, Je vous demande, avec votre soin extrême, de Me faire quarante cruches d'argile." Comme il était un serviteur obéissant et un grand prophète, Noé alla immédiatement exécuter cet ordre. Il réunit l'argile la plus excellente qu’il pouvait trouver et passa des jours et des nuits travaillant avec amour pour créer 40 belles cruches d'argile.

Après tant d'effort, le Seigneur s’adressa de nouveau à Noé : "Oh mon serviteur, maintenant que tu as fait ces quarante cruches, vas dehors et écrases chaque cruche sur les roches." Noé, un serviteur obéissant, n'avait aucun autre choix, que d'obéir. Il prit les cruches qu'il avait faites avec tant d'effort et les brisa une à une.

Alors le Seigneur s’adressa à Noé : "Oh Noé, tu as fait quarante cruches d'argile et c'était odieux pour toi de les casser. Penses-tu que c’était un plaisir pour Moi de tuer tous Mes serviteurs, bien qu'ils soient des non croyants ! " Alors Noé commença à crier et hurler. Tellement proverbial était son gémissement que "Nuh" signifie "le gémissement" en Arabe.

Moïse et Korah

Savez-vous l'histoire de Moïse et Korah ? Parmi le peuple d'Israël au moment de l'exode de l'égypte, Korah était l'homme le plus riche. Korah apporta avec lui une grande partie de sa richesse dans le Sinaï et avec cette richesse, il avait beaucoup d'influence sur les Enfants d'Israël. Malheureusement pour Korah, il utilisa son influence pour provoquer la rébellion et le mécontentement de Moïse (AW). Pour discréditer Moïse une fois pour toutes, Korah suborna une femme déshonorante pour prétendre que Moïse avait commis l'adultère avec elle et que l'enfant dans son utérus était le sien. Comme il était bien sûr innocent, Moïse était très en colère. En effet, il ne pouvait que nier l'accusation mais ne pouvait rien faire pour prouver que c’était faux. Comment pourrait-il guider les Enfants d'Israël quand ces derniers ont des doutes quant à sa morale et sa véracité ?

Donc Moïse se tourna à son Seigneur demandant : "Oh mon Seigneur, blanchissez-moi!" Le Seigneur lui répondit : "Je vous ai accordé le pouvoir de commander la Terre. Vous pouvez l'employer pour vous faire valoir et prouver votre innocence aux Enfants d'Israël". Alors Moïse annonça à tout le monde : "que tous ceux qui sont avec moi, viennent à mon côté et ceux qui sont avec Korah, par son côté". Alors Moïse dit : "Oh la Terre, attrapez-le et engloutissez-le !" Alors la Terre attrapa fermement Korah par ses pieds et chevilles. Korah pleura : "Oh mon cher cousin Moïse, pour notre parenté, pardonnez-moi s'il vous plaît!" Mais Moïse était très fâché et décidé de punir Korah pour tous ses crimes : "Oh la Terre, avalez-le !"

Alors la Terre saisit un peu plus de ses jambes et il s’écria de nouveau à Moïse pour le pardon - et cela en est ainsi pour soixante-dix fois : Korah demanda pardon et Moïse refusant et exigeant le châtiment. Finalement la terre avala complètement Korah. Alors le Seigneur s’adressa à Moïse : "Korah vous a prié pour le pardon soixante-dix fois, mais vous n'aviez aucune pitié pour lui. Je jure par Ma Force et Gloire, s’il s’était adressé une seule fois à Moi disant : 'Oh mon Seigneur, je me repens, pardonnez-moi s'il vous plaît ', Je l'aurais sauvé. Vous n'aviez aucune pitié pour lui parce que vous ne l'avez pas créé. Je suis le Créateur et Ma pitié est illimitée pour Mes serviteurs repentants".

Le Seigneur nous a créé et nous aime; c'est pourquoi chacun aime l'amour. Personne ne se plaint d'amour ou veut s’en débarrasser, mais tous veulent être aimés davantage. Où cherchez-vous l'amour ? Prenez-vous l'eau pure de la source jaillissante, ou l'eau boueuse, gluante du fossé ? Vous aimez les gens, mais ils mourront. Peut-être que votre amour ne sera pas récompensé, ou à cause d'une petite erreur ou indiscrétion de votre part, ils ne vous aimeront plus. Vous dites que vous aimez lui ou elle, mais cet amour est-il inconditionnel ? Votre amour pour cette personne est-il pure et permanent, ou provisoire, du à quelques attributs désirables : beauté, jeune homme, richesse, station ou esprit ? Aimeriez-vous toujours l'homme beau, jeune, riche, intelligent, aimable s’il devenait réprouvé laid, vieux, sans argent, sénile, grognon? Votre amour est-il de l'esprit ou du monde ?

Oh les gens, cherchez l'amour réel, un amour qui ne peut pas s'égarer. Cet amour est l'amour de Dieu et l'amour de ses créatures pour l’amour qu’Il a envers eux. L’émanation de cet amour peut lier tous les cœurs réceptifs. Il y a une énonciation commune qui dit : "l'ami d'un ami est un ami", donc aimez les gens si vous aimez Dieu, parce que vous devez savoir qu'Il les aime. Il n'est pas toujours facile d'aimer les gens, même ceux qui sont bons, alors qu’en est-il des Korahs de ce monde ?

L'amour se rapportant à l'ego n'est pas réel car l'ego n'aime que lui-même et ce qui est généralement appelé amour n'est qu'une compréhension mutuelle pour soutenir l'égoïsme de chacun. Ne soutenez pas votre ego car l'ego est déloyal par nature. Quand votre spiritualité s’élève, à partir de cet état, votre ego peut être utilisé pour le bien, comme le Saint Prophète (SAW) dit : "votre ego est votre monture", mais laissé à ses caprices, il vous fera perdre beaucoup de milles de votre chemin à la recherche d'herbage.

Ce discours est un Océan, son résumé est : ce dont le monde est conscient et fait attention à la dose. Quand il traverse cet océan dans un solide bateau avec des gilets et canots de sauvetage bien attachés, si vous y nagez, gardez votre tête au-dessus de l'eau !

 

Copyright 2000, Conseil Suprême Islamique d'Amérique et Ordre Soufi Naqshbandi-Haqqani, tous droits réservés.