Avez-vous trop Adoré ?

UNE SOIRÉE AVEC MAWLANA CHEIKH NAZIM A DAMAS

Laylat Al-Joumou`a le 12 Ramadan 1421 (le 7 décembre 2000)

Mawlana Cheikh nous a dit :

Le Prophète (s) a dit : Trois sont ceux dont la prière n'est pas acceptée, l'esclave fugitif, la femme qui meurt tandis que son mari est fâché avec elle et l'homme qui guide la prière alors que ceux qu'il guide ne l'aiment pas.

Pour cette raison lorsque je suis en visite quelque part que quelqu'un s'avance pour guider la prière et que je vois que les gens ne veulent pas le suivre et préfèrent que je guide, je dois guider Tarawih, donc je les guide avec la vitesse la plus grande.

Après Tarawih Mawlana nous a dit :

Ceux qui prient 8 rak`ats de Tarawih - Est ce que vingt sont trop pour Allah ? Même vingt mille seraient trop peu. " Je n'ai créé les djinns et les humain que pour m'adorer." (51:56)

Ils se disent à eux même après 8 rak`ats : Non ça suffit, ce serait trop. Ils sont - fatigués. Fatigué. Mais ils pourraient passer des heures et des heures devant la TV sans se fatiguer.

Ils passent 23 heures de leur temps quotidiennement pour leur nafs, leur ego, mais le temps total passé dans la prière pour une journée et une nuit pourrait être totalisé à une heure.

Ceux qui prient 8 rak`ats - la plupart de leurs excuses sont qu'ils sont paresseux. Et leur similitude est celle du Mounafiqoun dans le Saint Coran : "et s'ils se lèvent pour prier, ils se lèvent paresseusement" (4:142). "La Paresse et n'aime pas" (9:54) : et "quiconque imite ces gens, il est l'un d'entre eux" [hadith].

Comment osent ils abandonner quinze siècles de Consensus de la Oumma sur vingt rak`ats et la Sounna du Prophète (s) qui a dit : "vous devez suivre ma Sounna et la Sounna de mes califes bien-guidés après moi" ? Est ce que ce hadith est sahih ou non ? [Ils ont répondu "Sahih!"]

Quand ils voient que les gens prient vingt rak`ats ou passent plus de temps dans la prière ils disent Bid`a mais ils n'ont aucune objection à leurs heures de dépensées à regarder la TV, cela pour eux n'est pas une Bid`a!

Ils n'ont aucun droit de dire une telle chose quand le Prophète (s) nous a ordonné de rester avec le groupe le plus grand, le Sawad Al-A`zam. Et le Sawad Al-A`zam prie vingt rak`ats depuis 15 siècles. Comment osent ils venir contre cela ? Je demande à Allah de les enlever ainsi ils n'atteigneront pas l'année prochaine.

Seyyidouna ` Oubeydoullah Ahrar - Qaddas Allah Sirrah - a dit : "Quiconque se fatigue et s'arrête n'est pas d'entre nous ." Nous signifiant les voyageurs (Al-salikoun).

La marque de la paresse est qu'ils se fatiguent. Cependant, nous continuons sur notre voie à notre Seigneur. Le serviteur_ doit_être en permanence sur sa voie vers son Seigneur. LA BOUDD MIN AL-SOULOUK.

Allah a créé l'humanité de la meilleure façon puis les a alors renvoyé à l'existence la plus basse - asfal as-safilin (95:5). C'est cette existence temporelle. Il n'y a aucune existence inférieure à ce monde, ce monde vil (Al-dounya Al-dani'a). Mais pour ceux qui croient et font de bons actes "falahoum ajroun ghayrou mamnoun" - "ils auront une récompense fidèle," (95:6), leur existence est douce. Mais ceux-là - ont préféré ce monde vil.

Un homme avoir de pièces remplies d'or, d'argent et de de pières précieuses. Ou des maisons, des blocs ou même une ville entière remplie de cela, tout à lui. Et toujours quand il meurt, ses héritiers enlèveront quand même les anneaux de ses doigts la nuit même de sa mort. Si c'est une femme, ils enlèveront ses bracelets, ses colliers, ses boucles d'oreille. Ils ne peuvent rien avoir de tout ce qu'ils ont possédé auparavant. Tout cela est pour cette vie. Les héritiers regretteront même de devoir jeter les draps dans lesquelles il est mort. Ils se blâmeront, "Pourquoi n'avez-vous pas appelé l'ambulance plus tôt pour l'amener à l'hôpital quand vous avez vu les signes de la mort le menacer ?" C'est la dounya.

Aux ETATS-UNIS ils m'ont mis dans un grand hôtel. Quand j'ai demandé combien d'étoiles avait-il, ils ont dit : il n'y a pas assez d'étoiles pour ce hôtel, les étoiles sont pour vous. Si c'est cinq pour vous, pour nous cela pourrait être quinze. Pour nous, le nom suffit (le Waldorf Astoria). Et je regardais les éboueurs et des porteurs entrant et sortant de l'hôtel. Ils étaient les bienvenus, personne n'a objecté à leur entrée et sortie. Puis j'ai pensé : si le propriétaire de cet immense hôtel meurt dans sa chambre en haut, que feraient-ils ? L'y laisseraient-ils ? Même pas pour un bref instant. Il ne serait pas le bienvenue. Ils l'envelopperaient et le déscendraient - par les ascenseurs ? Jamais. Non même pas plutôt par l'escalier. Mais par l'escalier de secours. Et s'il n'y en a aucun, donc ils l'attacheraient avec quelques cordes ou feuille et le hisseraient en bas lentement de la fenêtre afin personne ne puisse le voir. Et si quelqu'un devait l'apercevoir, ils lui diraient : ceux sont là des pastèques. Batteekh.

Ils ne veulent pas qu'ils pensent que quelqu'un est mort là, parce qu'ils pourraient dire : Peut-être mourrons-nous aussi là, alors ils partiront. Ils ne veulent pas détruire leurs plaisirs.

Rappelez-vous le destructeur de plaisirs, a dit le Prophète (s). Signifiant la mort.

Allah m'a montré les palais des sultans et des rois, il m'a placé près d'eux et m'a permis de voir leurs styles de vie. Mais, Al-Hamdou Lillah, mon coeur jamais pendant un même un moment n'a eu un penchant pour cela. Tout ce que j'ai senti était que la plupart de cela était inutile.

Qu'Allah enlève de nos coeurs l'amour de la dounya et nous destine à la richesse et la magnificence de Akhira.

ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH `AZIZ ALLAH,
ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH KARIM ALLAH,
ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH SOUBHAN ALLAH,
ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH ALLAH SOULTAN ALLAH.

O Allah, nous sommes après votre Sultanat. Demandez Son Sultanat infini car Il est le Sultan Sarmadi - l'éternel.

Bi Hourmatil-Habib, bi Hourmatil-Fatiha.


 

Copyright 2000 , Conseil Islamique Suprême d'Amérique et Ordre Soufi Naqshbandi-Haqqani, tous droits réservés.