Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
 |  Vancouver |  USA |  France | 
 
   Sohba :: Paroles d'Or & Sagesses Soufies
Cheikh Nazim al Haqqani 40e maitre

La Purité du Coeur



Version Imprimable

A'oudhou bil-Lah min ach-Chaïtani-r-Rajim, bismillahi-r-Rahmani-r-Rahiim.

Une fois le Prophète Mouhammad, que la paix soit sur lui, était assis avec ses compagnons, quand, apercevant de loin un homme qui approchait, il a dit : "Oh mes compagnons, si vous voulez contempler un des habitants de Paradis, regardez cet homme qui s'approche maintenant". L'homme arriva et pris place parmi la congrégation. Le jour suivant et encore le jour suivant après cela, le Prophète a livré à ses compagnons les bonnes nouvelles de la félicité éternelle de cet homme (sans cependant rien dire à l'homme lui-même).

Si souvent j'ai entendu les gens revendiquer la possession de coeurs purs. Particulièrement les gens qui rejettent la religion et les pratiques mystiques à tour de bras aiment faire telles revendications. Nous ne clamons pas telles revendications, mais nous croyons que notre Voie est une voie de purification et que nos efforts doivent nous mettre dans la bonne direction. Quiconque pense être une personne au coeur pur doit tenir compte de cette anecdocte et reexaminer sa revendication à sa lumière.

Cette anecdocte a atteint nos jours par Abdoullah, le fils d'Oumar, le second Calife de l'Islam. Quand Abdoullah a entendu le Prophète glorifier cette personne trois fois il a décidé de le suivre chez lui et de chercher et ses bénédictions et la connaissance exacte des moyens qui l'avaient mené à la réalisation d'une si haute station de perfection dans cette vie.

Quand Abdoullah est parvenu à la maison de l'homme il a frappé à sa porte et a été accueilli. L'homme lui a demandé : "puis-je m'enquérir quant au but de votre visite ?" Alors Ibn Oumar a relaté à l'homme ce que le Saint Prophète avait dit de lui durant chacun des trois jours précédents. L'homme a dit : "je sais". Abdoullah Ibn Oumar a continué : "Oh mon frère, j'aimerais aussi être un de ces gens chanceux et avoir une place garanti au paradis en vivant toujours dans ce monde. Qu'avez-vous exactement fait pour atteindre une telle distinction en Présence Divine ? Quelle sorte d'austérités ascétiques avez-vous subi ? Quelles sortes des actes surerrogatoires de dévotion avez-vous exécuté ?"

"Oh Abdoullah, je n'adore pas plus que vous ou que quiconque. Mon attibution de ces bonnes nouvelles n'est pas le résultat de mon austérité ou mes dévotions. Il y a, cependant, trois attributs que j'ai cultivés et auxquels j'attache une grande valeur, comme on chérirait des perles rares en notre possession. Tout d'abord, chaque nuit alors que ne me couche dans mon lit avant le sommeil je dis à mon Seigneur :" Oh mon Seigneur, si n'importe lequel de Vos serviteurs m'a nui aujourd'hui, soit de sa main ou de sa langue, je lui ai pardonné avec le pardon complet et ne déposerai jamais de plainte contre lui à personne, ni à Vous, ni maintenant ni le Jour de Jugement. Vous êtes mon témoin que je leur ai tous pardonné : maintenant et pour toujours, ici et après. "

Je dois demander à tous les gens qui prétendent être purs de coeur : pouvez-vous pardonner d'une telle façon ? Ou vous dirigé-vous à la cour sixpence, pour rendre la pareille pour un simple mot d'abus avec une douche ? Lorsque vous êtes giflé, tendez-vous l'autre joue, ou répondez-vous avec dix coups ? Gardez-vous rancunes pour une longue période de temps ? Si vous réagissez de cette manière à la provocation vous devez savoir que vous cultivez la saleté et la maladie, pas la pureté. Ne gardez pas rancunes, car leur fruit est la haine et l'hostilité. Où est alors votre pureté ?

Alors Abdoullah Ibn Oumar a dit : "Hmmm ... ça c'est un attribut très difficile pour imiter. Dites-moi le deuxième attribut - qui, peut-être, sera plus facile à aspirer à". L'homme a dit : " Regarde, si l'on me donnait le monde entier et ses trésors et si les gens devaient me faire la révérence, en disant: ' Nous vous faisons notre roi et mettons un énorme trésor royal à votre disposition. Prenez s'il vous plaît votre place maintenant sur le trône Impérial et ordonnez de faire ce que vous voulez, vos désirs sont nos ordres ', je ne serais pas heureux ou satisfait du tout. Et qu'est ce qui montre que pense vraiment de cette façon ? C'est le troisième attribut et il confirme le deuxième, et est la preuve que je ne me soucie en rien pour la richesse et le pouvoir. Car, si ces mêmes gens devaient venir le jour suivant, abuser de moi et m'éjecter du trône, en disant, ' Part! Nous ne pouvons accepter un roi aussi idiot qui n'est pas même heureux d'être le roi couronné ni heureux d'avoir la souveraineté sur le monde entier ou l'énorme richesse de ces trésors, je ne serais pas désolé le moins du monde, mais énormément soulagé ".

Est-ce que tels attributs que sont si faciles à atteindre pour que chacun aille revendiquer avoir la pureté de coeur ? Si quelqu'un devait nous donner une maison ordinaire - oubliez le palais - nous serions heureux et certainement s'il venait le jour suivant la réclamer nous serions désolés. Et que dire d'avoir le monde entier à nos ordres ? Une telle renonciation est un signe que le point culminant de la foi a été atteint. Allah a dit, "Le monde matériel a moins de valeur à Mes yeux que l'aile d'un moustique". Cet homme avait atteint la certitude de cela, il avaient pris cette sagesse au coeur et avaient arrêté de convoiter ce monde. Le vrai croyant dira : "Oh mon Seigneur, autant que le monde matériel vaut à Vos Yeux, . laisse-le être dans le mien".


Al Fatiha

Mawlana Cheikh Nazim Al Haqqani Al Qoubroussi an Naqshbandi

Extraits de

Océans de Miséricorde: les Océans d'Unité

::  Cheikh Nazim al-Haqqani  ::

 
   Sagesses & Connaissance
De six bénéfices du dhikr
On raconte qu'un serviteur de Dieu avait coutume d'assister à des assemblées de dhikr avec des péchés haut comme une montagne, puis qu'un jour il se leva et quitta l'une de ces assemblées débarrassé de ses péchés. C'est pourquoi le Prophète (que la paix e
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Du bruit pendant le dhikr
Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. ahma
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Toutes les nouveautes...
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Voyagez de vous, vers Lui
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Toutes les Sohba...
   Citations  et anecdotes
:: To Make the people stop talking ::

One day, Molla and his son went on a journey. Molla preferred to let his son ride the donkey while he walked. Along the way, they passed some travelers.

"Look at that healthy young boy on the donkey! That's today's youth for you! They have no respect for their elders! He rides while his poor father walks!"

The words made the lad feel very ashamed, and he insisted that his father ride while he walked. So Molla climbed on the donkey and the boy walked by his side. Soon they met another group.

"Well, look at that! Poor little boy has to walk while his father rides the donkey," they exclaimed.

This time, Molla climbed onto the donkey behind his son.

Soon they met another group, who said, "Look at that poor donkey! He has to carry the weight of two people."

Molla then told his son, "The best thing is for both of us to walk. Then no one can complain."

So they continued their journey on foot. Again they met some travelers.

"Just look at those fools. Both of them are walking under this hot sun and neither of them is riding the donkey!"

In exasperation, Molla lifted the donkey onto his shoulders and said, "Come on, if we don't do this, it will be impossible to make people stop talking."
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
Retraire de Ramadan 1440 avec Sh Nour Kabbani
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Sur l'âne
Sur l'âne (Un jour, des gens du village virent Nasreddin, assis sur son âne et qui portait lui-même sur son dos un gros sac très lourd. )
Nasreddin Hodja :: 19 janvier 2002

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437