Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Toronto |  Vancouver |  USA |  France |  Afrique
 
   Sohba :: Paroles d'Or & Sagesses Soufies
Cheikh Nazim al Haqqani 40e maitre

Et Nous lui avons appris la connaissance de Notre Présence Divine



Version Imprimable

A'oudhou bil-Lah min ach-Chaïtani-r-Rajim, bismillahi-r-Rahmani-r-Rahiim.

Nous lisons des discours de mon Grand-Cheikh. Grand-Cheikh était un homme illettré, mais Allah Tout-puissant apprend à certaines personnes parce qu'ils enlèvent tout de leurs coeurs excépté leur Seigneur et ils choisissent leur Seigneur par dessus tout - jusqu'à ce que leur Seigneur les aime et quand Il aime Son serviteur Il lui donne des trésors de Sa connaissance. Personne ne peut apprendre cette connaissance à travers les livres, cette connaissance qui est appelée "`ilm-oul-laddounni," ou la connaissance directement de Sa Présence Divine, comme le Coran déclare : "Et Nous lui avons appris la connaissance de Notre Présence Divine." (Sourat-oul Kahf : ayat 65) . La connaissance religieuse extérieure est facile à obtenir, même non les Musulmans peuvent l'avoir, mais ce savoit là ne peut être aquis que par la purification du coeur de toutes les choses créées, de tout ce qui existe autre que Lui Tout-puissant.

Une de ces personnes choisies était notre Grand-Cheikh Abdoullah ad-Daghistani, le Soultan al-Awliya. Il nous disait de ses trésors de connaissance que chaque verset du Coran et chaque hadith du Prophète, que la Paix soit Sur Lui, contient tout le savoir concernant la vie de chaque personne décédée, ou encore à naître dans les générations futures; donc, si une personne pense ou médite sur un verset du Coran ou un hadith, il peut atteindre la capacité de distinction claire et donc il trouvera sa voie à son Seigneur avec facilité. Si quelqu'un entreprend son voyage avec un verset sacré ou un hadith, son chemin deviendra clair dans lui, comme Allah dit de Son Prophète qu'il appelle les personnes à une voie claire, brillante, propre et sûre. Il est donc important pour chacun pour chercher un verset ou un hadith et de le peser pour qu'il devienne clair pour lui et ensuite, puis tant de voies avantageuses et de Signes Divins lui apparaîtront.

Grand-Cheikh a dit que chaque personne tirera avantage des versets et des hadiths selon la puissance de sa foi. Plus il a de puissance dans sa foi, plus nombreux sont les avantages qu'il peut soutirer; il peut plonger plus profond et plus profond dans ces océans de signification qui y sont contenus. Grand-Cheikh a dit que les Awliya peuvent percevoir au moins vingt-quatre mille significations des océans de significations d'un verset. Vous ne pouvez voir rien dans une goutte d'eau, mais quand vous regardez avec un microscope vous pouvez voir des millions de bactéries vivante allant et venant dans toutes les directions. Donc il ne peut y avoir d'objection valable à cette énonciation et personne qui prétend qu'il y a seulement une signification pour une ayat est en effet une personne idiote.

Si quelqu'un élève une objection, nous pouvons lui dire, "Oh mon frère, regarde, Allah a envoyé à Mouhammad juste un livre. Regardez maintenant le Monde Islamique et vous trouverez des bibliothèques énormes débordant de livres et la source principale pour tous ces livres est le Saint Coran; des millions de livres sur la gamme complète des sujets Islamiques (et des livres très précieux ) - D'où alors viennent tous ces livres ? "Ils jaissent de la source vivante du Saint Coran; ils n'ont pas existé, et ils n'auraient jamais pu exister non plus avant que le Coran n'ait été révélé. C'est alors, une petite chose que de dire qu'un Wali peut connaître au moins vingt-quatre mille significations pour un verset. Vous pouvez trouver des bibliothèques poussant chaque jour. Quelques auteurs Islamiques ont écrit plusieurs centaines de volumes sur les significations du Coran et maintenant même les Européens se joignent aux Musulmans en écrivant sur ses significations. Cette génération pourrait écrire deux ou trois livres sur chaque livre qui est actuellement en bibliothèque juste pour leur clarification et explication. Et ainsi, vous pouvez savoir que la Connaissance du Coran s'étend constamment .

Si tel est le cas pour la connaissance savante du Coran, que dire donc en ce qui concerne la connaissance de ceux dont l'enseignant est Allah Lui-même ? La connaissance de Allah est illimitée et malgré tout ce qu'Il en accorde à Ses serviteur, ce savoir ne diminuera jamais. Nous ne serons jamais satisfaits de notre niveau d'étude, comme l'humanité a une soif illimitée de connaissance. Donc, l'Islam est le meilleur et l'Islam plus-haut - donnant à l'humanité autant de connaissance qu'elle pourrait souhaiter et expliquant la réalité de toute l'existence. Il y a un proverbe : l'Homme ne sera jamais satisfait en ce qui concerne deux désirs - l'argent et la connaissance : qui recherche l'argent ne dira jamais "assez" et de même qui recherche la connaissance ne dira jamais "assez". Cette citation démontre les deux côtés de la personnalité d'homme : l'ego (nafs) demandant d'infinis plaisirs dans cette vie et l'âme demandant la connaissance céleste infinie.


Al Fatiha

Mawlana Cheikh Nazim Al Haqqani Al Qoubroussi an Naqshbandi

Tiré du Livre Océan de Miséricorde & trésors Cachés

::  Cheikh Nazim al-Haqqani  ::

 
   Sagesses & Connaissance
De six bénéfices du dhikr
On raconte qu’un serviteur de Dieu avait coutume d’assister à des assemblées de dhikr avec des péchés haut comme une montagne, puis qu’un jour il se leva et quitta l’une de ces assemblées débarrassé de ses péchés. C’est pourquoi le Prophète (que la paix e
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Du bruit pendant le dhikr
Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. ahma
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Toutes les nouveautes...
Chercher avec Google
6e Festival du Mawlid de Montreal 1438 - 2017 avec le centre soufi
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Les femmes peuvent-elles embrasser la main d'un Cheikh
Tandis que la plupart des personnes acceptent les explications et les preuves de Cheikh Kabbani sur le fait d'embrasser la main d'un Cheikh (Encyclopédie de la Doctrine Islamique), des questions ont été posées sur la permissibilité pour les femm
GF Haddad :: 06 septembre 2004
   Sohba :: Sagesses Soufies
Tant que l'humanité fuira l'Islam, ses problèmes augmenteront
Tournez vous vers votre Seigneur à travers l'Islam et son Messager (saw)
Le Seigneur nous a envoyé un atome de Ces Océans, Mouhammad (saw)
Remplissez vos devoirs envers votre Créateur
La station d'apprentissage des Awliya
L'Ego - le représentant personnel de Shaytan
Le pouvoir de Bismillahir Rahmanir Rahim
Tout l'univers glorifie Allah le Seigneur des mondes.
La Station du Prophete (s) dans la Présence Divine
La véritable foi
Quand le mensonge est appelé vérité
A propos de Cheikh Hisham Kabbani
Reconstruisez votre personnalité
Anéantir l'égo
Suivez les véridiques
O humains, prenez garde à la colère Céleste
Le respect du Prophète Mouhammad
La Purité du Coeur
Le besoin de discipline
Le chemin juste, le contentement du coeur et l'intention

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

2

    SufiLive

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music

5

    Muslim StarZ
 
   Citations  et anecdotes
:: Smuggling ::

Nasreddin Hodja used to take his donkey across a frontier every day, with the panniers loaded with straw. Since he admitted to being a smuggler when he trudged home every night, the frontier guards searched him again and again. They searched his person, sifted the straw, steeped it in water, even burned it from time to time. Meanwhile he was visibly more and more prosperous.
Then he retired and went to live in another country. Here one of the customs officers met him, years later.
-You can tell me now, Hodja, he said. Whatever was it that you were smuggling, when we could never catch you out?
- Donkeys, said Hodja. Donkeys and just only donkeys.
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation One Light | Institut Saphir | SMC | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437