Obtenir l'amour divin

Sheikh Nâzim visita un Centre dédié aux affaires spirituelles. Il y avait là deux groupes en désaccord, l’un prétendant que l’autre ne se comportait pas de façon convenable en un endroit sacré.

Le Sheikh dit : Le Seigneur, notre Seigneur, votre Seigneur, leur Seigneur, n’est qu’Un Seul. Il nous créa tous et planta Son Amour Divin dans le fond même de notre être. Vous devez savoir que bien que cet amour puisse être temporairement caché - il court à travers nos coeurs comme un fleuve qui court vers un océan. Le long du cours de ce fleuve l’amour peut ne se montrer que temporairement, il en est ainsi de l’amour humain: ce courant d’amour peut sembler disparaître tout-à-fait, comme un fleuve qui coule sous une montagne, puis resurgit sur l’autre côté. Notre Seigneur a mis pourtant d’une façon certaine et dans chaque coeur, un courant qui coule irrésitiblement vers les océans de la Présence Divine. Par conséquent n’imaginez personne coupé de l’Amour Divin, il doit être avec eux, même si vous avez l’évidence de cette présence et pas eux. Nous remarquons néanmoins que notre amour n’est pas lié à la beauté physique. Tout le monde aime la nature, la verdure, les eaux jaillissantes, les formes jeunes, les gens beaux, mais le reste? Le Seigneur en fait a donné Son Amour Divin à tous en général et non seulement aux jeunes et aux beaux.
Celui qui a implanté Son Amour Divin dans nos coeurs a dit: "O Mon serviteur, comme je t’ai donné Mon Amour Divin, je l’ai donné à toute la création; alors donne toi aussi ton amour à tout le monde afin d’être en harmonie avec Ma Volonté."
En réalité, tout ce qui contient Son Amour est vert et beau, mais pour percevoir la beauté dans tout la création vous devez aller au-delà des formes extérieures et pénétrer au royaume des Océans de la Réalité Spirituelle. D’abord, il est important de passer des formes aux sens, des formes éphémères aux réalités spirituelles éternelles, car les formes sont limitées et limitatives, tandis que les réalités spirituelles sont des Océans, des Océans Infinis du Contentement. Arriver à ces Océans vous apportera la paix intérieure.
Pour cette raison, j’essaie d’aimer tout le monde. C’est facile de dire à quelqu’un "je vous aime" aussi longtemps qu’il ne vous a pas fait de mal, mais cela n’est pas la mesure du vrai amour. Notre Grand Sheikh avait l’habitude de citer un poète soufi de Daghistan qui disait : "je ne considère l’amour que vous prétendez porter pour moi comme amour vrai que lorsque je vous aurai éprouvé. Quelle est mon épreuve ? Si je vous passe par un hachoir et que vous sortez comme de la viande hachée - mais toujours en vie - puis que je vous remette à votre forme originelle, m’aimerez-vous toujours ?"
Ce que ce poète voulait dire, c’était : si je vous cause beaucoup de souffrance et de mal comme personne auparavant ne vous l’avait jamais fait, m’aimerez vous toujours malgré ce que j’ai fait ? Si vous dites oui, ceci est l’amour vrai.
Mais si je suis avec vous pendant quarante ans et puis, à cause d’un seul mot blessant qu’il se peut que je vous dise dans un moment de grande tension, vous me quittiez et me nommiez votre ennemi, niant l’amour de quarante ans, disant "je ne vous aime plus" : cela n’est pas l’amour dont nous parlons.
Par conséquent, comme je l’ai dit, il y a des niveaux d’amour sur le chemin ; ils diffèrent en qualité selon leur proximité des Océans de l’Amour Absolu. Quand on atteint ce but, quelque soit le mal qu’on reçoive, notre amour ne changera pas. On peut dire : "Je vous aime pour l’amour de mon Seigneur, pas pour une autre raison. Cet amour ne changera et ne diminuera jamais, puisque, quoique vous fassiez, l’amour de votre Seigneur est avec vous. Vous pourriez vous comporter avec moi comme un animal sauvage, vous pourriez me blesser, mais pourtant puisque vous existez, l’amour de mon Seigneur est avec vous, et c’est pourquoi je vous aime aussi."
Seulement les âmes les plus élevées et les plus choisies sont d’un tel niveau et nous essayons d’arriver à cela, mais c’est très difficile. Vous devez savoir que ceci est une épreuve et une occasion de gagner des degrés spirituels.
Vous êtes maintenant dans une situation où vous devez être patients avec des gens qui, peut-être, ne se tiennent pas au niveau de la bienséance à laquelle vous êtes habitués. Voici néanmoins une occasion pour vous d’avancer, comme les saints nous l’ont conseillé: plutôt que d’éviter les gens mal élevés et mal éduqués, il faut se mélanger avec eux et avoir des contacts avec eux, pour qu’ils puissent en bénéficier et que vous puissiez vous éprouver vous même afin d’obtenir finalement une victoire spirituelle.
Tous, sont les serviteurs de la Volonté Divine, comme nous. Notre Seigneur est le leur et leur Seigneur est le notre. Nous devons être patients afin d’obtenir cette victoire peu à peu. Les cerisiers au début donnent des fruits amères mais vous devez attendre - peu à peu, peu à peu, l’arbre commence à donner des cerises sucrées et délicieuses.
Les Maîtres Saints m’ont promis que celui qui reste assis avec nous et qui écoute avec son coeur plein d’amour doit arriver au même niveau : leurs coeurs s’ouvriront à l’Amour divin.
Les Maîtres ne nous abandonneront pas et nous ne nous détournerons pas d’eux parce que nos coeurs ont été liés par les liens les plus forts qui soient: ceux de l’amour divin. Cette relation est l’une des plus fortes de celles qui existent entre le Créateur et Ses créatures ; elle est l’ultime but de l’existence; nous prions qu’elle augmente toujours.
Ceux avec qui nous nous asseyons et qui ont des coeurs réceptifs à l’Amour Divin, atteindront cet amour. Ceci est une promesse des Maîtres ; notre rencontre elle même indique que votre heure approche, l’heure où vous pourrez rompre les liens qui vous rendent esclaves de votre Moi. Vous serez libres bientôt de vous approcher de vos
buts spirituels, et c’est à cause de cela que tout le monde ici se sent émus et laisse tomber des larmes.
Si l’amour qui était en moi n’était que de l’amour transitoire, vous vous fatigueriez de rester avec moi, même un instant, mais l’amour qui est en moi est vrai, permanent et Divin et j’ai prolongé l’un de ces rayons à vos coeurs pour éveiller l’amour permanent en vous.
Mes filles et mes fils ici présents aujourd’hui, ne m’ont jamais rencontrés auparavant, mais notre première rencontre a suffi pour établir le vrai amour de mon coeur aux leurs. Ceci est l’amour qu’ils n’oublieront jamais, un amour qui fleurira dans leurs coeurs.
Je demande à mon Seigneur la permission de répandre Son Amour permanent aux coeurs de tous, et l’heure où nous espérons que cette permission sera accordée approche.


Mawlana Shaikh Mohammad Nazim Adil
al Haqqani al Qubrusi an Naqshbandi