Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Toronto |  Vancouver |  USA |  France |  Afrique
 
   Islam

Le Hadith : 'Qui Visite Ma Tombe, Mon Intercession est Garantie Pour Lui '



Version Imprimable

[ Extraits d'Annexe, Reniement des Innovateurs du Najd]

Le hadith "Quiconque visite ma tombe, mon intercession lui sera garantie" (Man zâra qabrî wajabat lahou shafâ'atî) [1] est une narration juste (hasan) comme conclu par l'Imam Abou al-Hasanat al-Lacknawi [2] et son étudiant 'Abd al-Fattah Abou Ghoudda dans les notes de ce dernier sur le Mouwatta' de l'Imam Malik selon la narration de Mouhammad ibn al-Hasan's ( chapitre 49 : Sur la tombe du Prophète - Allah le bénisse et le loue - ) aussi bien que Cheikh Mahmoud Mamdouh, [3] bien que quelques premiers savants aient déclaré que cela sonne (sahîh) comme Ibn al-Sakan dans al-Sounan al-Sihah et 'Abd al-Haqq al-Ishbili dans al-Ahkam, suivi par Cheikh al-Islam al-Taqi Al-Soubki dans Shifa' al-Siqam en regard de la totalité des chaînes. [4]D'autres savants de hadith qui l'ont considéré authentique sont l'étudiant d'Ibn Hajar le maître de hadith al-Sakhawi, [5] le maître hadith de Madina Al-Samhoudi, [6] et Cheikh al-Islam al-Haytami dans al-Jawhar al-Mounazzam. Al-Ghassani (d. 682) ne l'a pas inclus dans son abrégé de narrations faibles de al-Daraqoutni's intitulé Takhrij al-Ahadith al-Di‘af min Sounan al-Daraqoutni. [7] Quelques savants ultérieurs, commençant par Ibn Taymiyya, sont restés indécis quant à catégoriser ce hadith faibles ou ont contrefait.

Al-Lacknawi dit de ce hadith :

Il y a certains qui l'ont déclaré faible [par exemple al-Bayhaqi, Ibn Khouzayma et al-Souyouti] et d'autres qui ont affirmé que tous les hadiths sur la visite du Prophète - Allah le bénisse et le loue - sont contrefait, comme Ibn Taymiyya et ses disciples, mais toutes les deux positions sont fausses pour ceux a qui l'on a données la bonne compréhension, pour la vérification du cas dicte que le hadith est hasan, comme Taqi l'al-Din al-Soubki a expliqué dans son livre Shifa' al-Siqam fi Ziyara Khayr al-Anam. "[8]

Parmi ceux qui tombent dans la catégorie "de Ibn Taymiyya et ses disciples" sur cette question :

·         Ibn 'Abd Al-Hadi qui a écrit al-Sarim Al-Mounki fi al-Radd 'ala al-Soubki dans la réfutation violente du livre de al-Soubki's sur la visite, mais a contredit sa propre position dans un autre de ses livres. [9] Cheikh Mahmoud Mamdouh a réfuté sa faiblesse de ce hadith avec force détail [10] et a déclaré qu'al-Sarim al-Mounki est à la racine de toutes les généralisations qui on suivit dans l'affaiblissement des hadiths qui concerne la désirabilité de visite. [11]

·         Le dernier Cheikh Wahhabi 'Abd al-'Aziz Bin Baz qui a réitéré le verdict imprudent d'Ibn Taymiyya : "Les hadiths qui concerne la visite de la tombe du Prophète - Allah le bénisse et le loue - sont tout faibles, en fait contrefait"; [12]

·         Nasir Al-Albani, [13] qui a prétendu que la visite au Prophète - Allah le bénisse et le loue - se classe parmi les innovations; [14]

·         et Nasir al-Jadya ', qui en 1993 a obtenu son Ph.D.(doctorat) avec les Premiers Honneurs de l'Université de Mouhammad ibn Sa'oud après l'écriture d'un livre de 600 pages intitulé al-Tabarrouk lequel il perpétue la même revendication anormale. [15]

Al-Sakhawi :

L'emphase et l'encouragement de la visite de sa tombe noble sont mentionnés dans nombreux hadiths et il suffirait pour montrer cela s'il y avait seulement le hadith par lequel le Prophète véridique et Confirmé de Dieu promet que son intercession parmi d'autres choses devient une garantie pour quiconque le visite et les Imams sont dans en complet accord du temps immédiatement après son passage jusqu'à notre propre temps qui ce [c'est-à-dire sa visite] est parmi les meilleurs actes nous rapprochant de Allah. [16]

Il n'y a aucun concours parmi les juristes des Quatre Écoles quant à la force probante de la narration d'Ibn 'Oumar, comme il est allégué maintes et maintes fois par les juristes pour soutenir la désirabilité forte de rendre visite au Prophète - Allah le bénisse et le loue - dans la Médina. Voyez, par exemple, parmi des sources Hanbali seulement :

·         Ibn Qoudama al-Moughni (3:297)

·         Ibn Mouflih Al-Moubdi ' fi Sharh al-Mouqni ' (3:259)

·         Al-Bouhouti's Kashshaf al-Qanna ' (2:515; 5:36)

·         Ibn Dawyan Manar al-Sabil (1:256).

Voyer aussi les textes complémentaires illustrant la visite au Prophète - Allah le bénisse et le loue-, parmi eux celui du Compagnon Bilal ibn Rabah al-Habashi - Allah soit satifait de lui - depuis le Shâm, aussi bien que la pratique des Compagnons de chercher le Prophète - Allah le bénisse et le loue - comme un moyen pour leurs besoins en visitant sa tombe, comme Bilal ibn al-Harith al-Mouzani, Abou Ayyoub al-Ansari et 'A'isha - Allah soit satisfait d'eux - tous comme cité dans les sections sur le Tawassoul et la Visite dans l'Encyclopédie de la Doctrine Islamique de Cheikh Hisham Kabbani . Et Allah sait le mieux


* Une prochaine publication de la Fondation As-Sunna d'Amérique, bientôt pour être disponible sur le International Shopping Network.


NOTES

[1] Relaté d'Ibn 'Oumar par al-Daraqoutni dans Sounan (2:278 *194), Abou Dawuod al-Tayalisi dans Mousnad (2:12), Al-Doulabi dans Al-Kouna wa Al-Asma ' (2:64), Al-Khatib dans Talkhis Al-Moutashabih fi Al-Rasm (1:581), Ibn Al-Doubaythi dans Al-Dhayl ' ala Al-Tarikh (2:170), Ibn Abi Al-Dounya dans Kitab Al-Qoubour, Al-Bayhaqi dans Shou'ab Al-Iman (3:490), Al-Hakim Al-Tirmidhi dans Nawadir Al-Ousoul (p. 148), Al-Haythami (4:2), Al-Soubki dans Shifa ' Al-Siqam (p. 12-14), Abou Al-Cheikh, Ibn 'Adi dans Al-Kamil (6:235, 6:351), Al-'Ouqayli dans Al-Dou'afa ' (4:170), Al-Bazzar dans Mousnad avec un contenant de chaîne très faible ' Abd Allah ibn Ibrahim Al-Ghifari [cf. Moukhtasar d'Ibn Hajar (1:481 *822)] avec la formulation "mon intercession aura lieu pour lui" (hallat lahou shafâ'atî) et Ibn Hajar qui a indiqué sa catégorie de hasan dans Talkhis Al-Habir (2:266) comme il est renforcé par d'autre hadiths qu'ils ont tous les deux lui et al-Haythami mentionné, comme :

·         "Quiconque me visite sans aucun but avéré d'autre que ma visite, c'est une obligation sur moi d'être son médiateur le Jour de la Résurrection."Relaté par al-Tabarani dans al-Awsat et al-Kabir avec une chaîne contenant Maslama ibn Salim et par Ibn al-Sakan dans son Sounan al-Sihah comme exposé par al-Shirbini dans Moughni al-Mouhtaj (1:512).

·         "Quiconque fait le pèlerinage me visite alors après ma mort, c'est comme s'il m'a rendu visite de mon vivant." Relaté par al-Tabarani dans al-Kabir (12:406) et al-Daraqoutni (2:278) avec une chaîne contenant Hafs ibn Abi Dawoud al-Qari, que seulement Ahmad a déclaré passable (sâlih). Mamdouh a dit (p. 337-340) c'est plus da'îf que d'autre hadiths faible dans ce chapitre.

·         "Quiconque visite ma tombe après ma mort est comme ceux qui m'ont rendu visite de mon vivant." Relaté par al-Tabarani dans al-Kabir (12:406) et al-Awsat (1:94) avec une de chaîne contenant 'A'isha bint Younous, dont le statut est incertain et de Hatib par al-Daraqoutni (2:278) avec une autre chaîne que al-Dhahabi a dit être une des meilleures chaînes dans ce chapitre. Mamdouh a dit (p. 330-334) c'est da'îf, mais pas mawdoû', contrairement aux revendications d'Ibn Taymiyya et de ses imitateurs. Abou Ghoudda cite une quatrième narration :

·         "Quiconque fait le pèlerinage et ne me visite pas, a été grossier envers moi." Relaté par al-Daraqoutni dans son Sounan. Abou Ghoudda a dit : "il n'est pas contrefait comme Ibn Al-Jawzi et Ibn Taymiyya ont dit, plutôt un certain nombre de savants ont considéré sa chaîne juste et un certain nombre l'a considéré faible." Mamdouh (p. 344-346) considère qu'il a été contrefait.

Al-'Ouqayli dans al-Dou'afa ' (4:170) a déclaré les chaînes de la narration dde Ibn 'Oumar "peu ferme" (layyina) aussi bien qu'al-Dhahabi, le dernier ajoutant - aussi bien qu'al-Bayhaqi et al-Fattani dans Tadhkirat al-Mawdou'at - qu'ils se sont renforcés comme aucun ne contient de menteur, ni de faussaire, comme exposé par al-Souyouti dans al-Dourar al-Mountathira, al-Mounawi dans Fayd Al-Qadir et al-'Ajlouni dans Kashf al-Khafa (2:328-329).

[2] Dans Zafar al-Amani (p. 422) et al-Ajwiba al-Fadila (p. 155).

[3] Dans son Raf' al-Minara (p. 280 et p. 318).

[4] Comme relaté par Ibn Hajar dans Talkhis al-Habir (2:267). Cf. al-Shawkani dans Nayl al-Awtar (5:95) et al-Sindi dans ses notes sur Ibn Majah.

[5] Dans al-Qawl al-Badi ' (p. 160).

[6] Dans Sa'adat al-Darayn (1:77).

[7] Publié à Ryad : Dar ' Alam al-Koutoub, 1991.

[8] Al-Lacknawi, Zafar Al-Amani (p. 422).

[9] Ibn 'Abd al-Hadi a beaucoup d'embarras à propos de la fiabilité de 'Abd Allah ibn 'Oumar al-'Oumari dans al-Sarim al-Mounki, mais compte sur lui dans un autre livre, al-Tanqih (1:122) comme désigné par Mamdouh dans Raf' al-Minara (p. 12).

[10] Dans Raf' al-Minara (p. 280-318).

[11] Dans Raf' al-Minara (p. 9).

[12] Dans ses annotations sur Fath al-Bari de Ibn Hajar (ed de 1989 3:387), répercutant les mots exacts employés par Ibn Taymiyya dans son Minhaj al-Sounna al-Nabawiyya (ed de 1986 2:441) et Majmou'at al-Fatawa (27:119).

[13] Dans son Irwa' al-Ghalil (4:337-338) dans lequel il a imité les revendications de Ibn 'Abd al-Hadi's.

[14] Dans Talkhis ahkam al-Jana'iz (p. 110) et ailleurs dans ses écrits.

[15] Nasir al-Jadya ', al-Tabarrouk (p. 322). Notez que tous ces livres sont actuellement disponibles imprimés, mais pas Shifa' al-Siqam!

[16] Al-Sakhawi, al-Qawl al-Badi ' (p. 160). Il se contredit dans Al-Maqasid al-Hasana (p. 413) où il adopte l'avis de al-Dhahabi que "les chaînes du hadith de visite sont toutes 'peu ferme' (layyina), mais se renforcent parce qu'aucun d'eux ne contient de menteur."

::  Gibril Haddad  ::

 
   Sagesses & Connaissance
De six bénéfices du dhikr
On raconte qu’un serviteur de Dieu avait coutume d’assister à des assemblées de dhikr avec des péchés haut comme une montagne, puis qu’un jour il se leva et quitta l’une de ces assemblées débarrassé de ses péchés. C’est pourquoi le Prophète (que la paix e
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Du bruit pendant le dhikr
Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. ahma
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Toutes les nouveautes...
Chercher avec Google
Mawlid de Montreal 1439 - 2017 avec le centre soufi
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
The burden of guilt
The burden of guilt (Nasreddin Hodja and his wife came home one day to find the house burgled.)
Nasreddin Hodja :: 01 fevrier 2002
   Islam
Allah is now as He ever was
Allah's Descent
The Great Ash`ari Scholars (5)
Uncreatedness of the Divine Speech - the Glorious Quran
The Ash`aris: The Jahmiyya
The Ash`aris: Early Heresies - An Introduction
The Ash`aris: The Jabriyya and Murji'a
The Ash`aris: The Qadariyya and Mu`tazila
The First Generation of al-Ash`ari's Students and Companions
The Ash`aris: The Hashwiyya and Mujassima
The Ash`aris: Imam al-Ash`ari
The Ash`aris: Hadiths in praise of Ash`aris
The Ash`aris: The Jabriyya and Murji'a
The Ash`aris: The Ash`ari School
Hâdir wa Nâzir - Omnipresence of the Prophet (s)
Status of Arabs
Hâdir wa Nâzir - Omniprésence du Prophète (s)

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

2

    SufiLive

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music

5

    Muslim StarZ
 
   Citations  et anecdotes
:: Nasreddin the Saz player ::

Someones asked Hodja if he knows how to play Saz (a Turkish musical instrument),
-Yes, answered the Hodja
And they give a Saz to the Hodja to prove.
He began to play.
DIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII....
Same note, same string, over and over.
DIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII....
After a few minutes, people stopped Hodja's playing,
-Hodja, this is not the correct way of playing the saz, you play the same note. The saz players move their fingers up and down, play on different strings!
-Well, I know why they go up and down and try all different strings.
-Why is that?
-They're looking for *this* note that I allready found...
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation One Light | Institut Saphir | SMC | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437