Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
 |  Vancouver |  USA |  France | 
 
   Sohba :: Paroles d'Or & Sagesses Soufies

Eliminer l'arrogance de l'égo





Éliminer lArrogance de lEgo

Le chercheur peut faire des progrès énormes en accomplissant des actes volontaires dadoration. Mais, il ou elle atteindra une limite qui ne peut être dépassée et cela est dû à lego, car lego cherchera nimporte quel moyen à sa disposition pour empêcher le progrès du chercheur. La principale cause est larrogance, car lego ne permet pas à lâme de le précéder et continue à proclamer comme Pharaon, “C’est moi votre Seigneur, le très haut!” Le guide doit alors prendre des mesures extrêmes, comme une chirurgie durgence, afin déliminer légo tyrannique. Ce principe est illustré dans une autre histoire à propose de Bayazid ق:

Il y avait un homme à Bistam qui était toujours présent lors des assemblées de Bayazid et qui ne le quittait jamais. Cet homme était aussi un savant très connu dans la région. Un jour, il dit à Bayazid ق, “O maître! Pendant trente ans jai jeûné durant la journée et jai prié toute la nuit. Jai abandonné tous mes désirs. Mais mon coeur nexpérimente rien de tout ce que tu dis, même si jy crois et je sais que tu dis la vérité.”

Bayazid ق répondit, “Même si tu jeûnais pendant trois cent ans et priais la nuit pendant trois cent ans en étant (dans létat) dans lequel je te vois, tu nexpérimenteras pas un seul atome de connaissance.” Lhomme demanda, “Pourquoi, O maître?” Bayazid ق répondit, “Parce que tu es voilé par ton propre ego.”

Il lui demanda alors, “Y a t-il un remède pour enlever ce voile?” Bayazid ق lui dit, “Enlève les habits que tu portes, mets ce manteau (usé), attache un sac autour de ton cou et remplis-le de noisettes. Ensuite, rassemble des enfants autour de toi et crie à tue-tête, O les enfants! Quiconque me gifle une fois, je lui donnerais une noisette. Et quiconque me gifle deux fois, je lui en donnerais deux. Et quiconque me fait tomber, je lui en donnerais trois.” Places-toi à un endroit où tu es le plus respecté et là où tout le monde te connaît. Commence dabord par ça avant toute chose, afin de ne plus avoir de prestige (jah) et afin dhumilier ton ego.”

Cet homme (qui était un savant connu) dit, “Oh! Gloire à Dieu! Cest à une personne de ma stature que tu dis de telles choses?” Bayazid ق répondit, “Arrête, Arrête, Arrête! Là tu commets le pêché irréparable qui est dassocier Dieu, shirk!”

Il continua, “Tu vois comme ta langue est mauvaise. Même après trente ans [de combat sur la Voie] tu ne peux toujours pas la contrôler. Si tu te contrôles en humiliant ton ego et en montrant à tout le monde que tu es un véritable Soufi, alors tu seras accepté.”

Bayazid ق dit, “Après avoir fais cela, je te dirais ce qui te convient.” Lhomme répondit, “Je ne peux pas faire ça!”

Bayazid ق avait trouvé la faille chez son disciple, et lui avait montré son défaut, car quand son disciple a dit, “Oh! Gloire à Dieu!” Cest comme sil se mettait à côté de Dieu, comme sil disait, “Je suis au-dessus de tout cela, comme Dieu est au-dessus de Sa Création.”

Cette histoire montre quil est essentiel de vivre autrement, comme Bayazid ق a conseillé le savant, dêtre humble et de se rabaisser.

Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; cest Lui qui connaît mieux ceux qui le craignent.

Nessayez jamais de vous élever et de vous trouver des excuses, car la Plus Belle des créations, Sayyidina Mohammed , le Maître des maîtres, le Sceau des Prophètes, la Perfection, était humble. Dieu lui a tout donné. Il lui a accordé lintercession; Il l'a créé en premier, Il la envoyé en dernier, Il a fait de sa nation la meilleure des nations, Il a pardonné les pêchés de sa nation, quils soient grands ou petits et leur a accordé une Demeure Sûre dans lau-delà, Il a fait que ce soit lui qui soit ressuscité le premier le Jour du Jugement Dernier, que ce soit Lui qui entre en premier au paradis, en compagnie de sa Communauté. Malgré tout cela, le Prophète a dit:

Je suis le Maître des fils dAdam le Jour du Jugement Dernier et je dis cela sans prétention.

Car le Messager de Dieu ÿ nétait pas arrogant et même sil était le plus grand de tous, il était le plus heureux lorsque Son Seigneur lappelait “Mon serviteur,” abdi.

Cheikh Muhammad Nazim Adil al-Haqqani

Lefke, Chypre

Jumada al-Awwal 4, 1426 / 10 Juin, 2005

::  Ch Nazim Al-Haqqani  ::

Version Imprimable

 
   Sagesses & Connaissance
Reconstruisez votre personnalité
Ô gens, venez, écoutez et demandez la vérité. Demander la vérité est la caractéristique la plus importante des humains.
Cheikh Nazim al-Haqqani :: 02 juin 2006
Anéantir l'égo
Toute réunion qui n’est faite au nom Dieu afin que nous lui offrions notre plus grand respect ou si elle n’est pas faite pour l’honneur du plus bénis des serviteurs, l’Envoyé de Dieu (Paix et Bénédiction sur lui), une telle réunion n’a pas de valeur.
Cheikh Nazim al-Haqqani :: 22 mai 2006
Toutes les nouveautes...
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
   Citations  et anecdotes
:: You can have the five piasters ::

One day the Hodja was having a leisurely walk when all of a sudden he was slapped by somebody from behind on the nape of the neck with so much force that he was nearly knocked down,

- How dare you hit me!, the Hodja raged.

The young man, who was more than a little arrogant, apologized summarily and said he had made a slight error and had mistaken the Hodja for a very good friend of his. He further opined that the Hodja was making a mountain out of a mole hill.
After this obvious slight, nothing less than a trial by court satisfy the Hodja. He insisted upon this and there was no alternative for the offender but to submit.
The Magistrate heard the parties with apparent impartiality, but in fact he was a friend of the offender and all the time he was thinking of how to extricate him from the mess, at the same time mollifying the Hodja.

- Well, my dear Hodja, he said. I understand perfectly well how you feel. Anybody would feel the same under the circumstances. What would you say if I allowed you to slap him yourslef, would you then call it quits?

No! The Hodja wouldn't be satisfied with that. He had been gravely insulted and wanted justice done.

- Well, then. Having duly deliberated the merits of the case, I hereby fine the offender five piasters, to be paid over to the offended party as damages.

He then told the young man to go fetch the five piasters, and the latter departed with alacrity.

The Hodja sat waiting for the young man's return. An hour passed, then two hours, but there was still no sign of the young man. When it was about time for the court to close, he selected the Magistrate's busiest moment and giving him a mighty slap on the nape of the neck, said:

- Sorry I can't wait any longer, your Honour! When that fellow turns up, tell him that i said you are now entitled to the five piasters
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google

 
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
As-Sayyid Nour Mouhammad al-Badawani
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Cheikh Abou Ali al-Farmadi
Cheikh Abou Ali al-Farmadi, Il est appelé Connaisseur du Compatissant et le Gardien de l'Amour Divin.
Ch Hisham Kabbani :: 12 mai 2006

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437