Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  Vancouver |  France |  Afrique
 
   Programmation du Centre Soufi
Bienvenue au centre soufi Joignez-vous à nous tous les jeudis et samedis soirs pour assister à la cérémonie du Dhikr (rappel de Dieu), à la célébration spirituelle de la méditation, aux chants, au sama (danse des derviches tourneurs), à la hadrah (le dhikr de la présence) et à la récitation de poésie religieuse, Dalail Khairat. Le dhikr est précédé de la sohba, le partage d'enseignements soufis traditionnels. La cérémonie commence à 20h00, suivie d'un souper et de raffraîchissements.



  Samedi 19h30
          :: Enseignements et méditation Soufi

  Jeudi 20h00
          :: Enseignements et méditation Soufi

  Vendredi 13h15
          :: Prière de Joumma (Sermont et prière)

  Vendredi 20h30
          :: Récitation de dalal Khairat (Recueil de poésie en Arabe)

  Samedi 10h à midi
          :: Cour d'Arabe et de récitation de Coran pour enfant de 5 à 10 ans

Venez, venez, où que vous soyez Vagabond, adorateur, amoureux du voyage, Venez. Notre aventure n'est pas une caravane de désespoir. Même si vous avez rompu vos voeux mille fois, venez. Venez une nouvelle fois” :: RUMI
   Plus d'info
Le Dhikr

Qu’est-ce que le Dhikr? 

« Les exercices spirituels Naqshbandi de Mawlana Cheikh Nazim sont une source de lumière et d’énergie, un oasis dans le désert qu’est ce monde matériel, et le secret derrière le mouvement de chaque cellule vivante. » Cheikh Hisham Kabbani 

La cérémonie du dhikr (« Rappel ») est un élément clé dans les pratiques de la voie soufie et prend des formes diverses : méditation silencieuse, chants et danses des derviches tourneurs. Le dhikr sert à ouvrir les cœurs des chercheurs, à transmettre l’énergie spirituelle et à établir de manière ferme le lien d’amour et de compassion entre le Créateur et la création.   

Dans la voie soufie Naqshbandi, le Dhikr constitue une pratique régulière durant laquelle le mouride (chercheur) récite quotidiennement un awrad (litanies) afin d’accroître son potentiel spirituel. Cette pratique est effectuée individuellement lors de la prière de Fajr (juste avant le lever du soleil) et au cours de la journée. Les étudiants de la voie soufie Naqshbandi participent également au Dhikr en congrégation dans un cercle communal. Dans les centres où le ckeikh n’est pas present physiquement, le Dhikr est dirigé par un représentant désigné.  

Les récitations comportent des louanges et des supplications à Dieu, des louanges au Prophète Mohammed (Que la paix soit sur lui) ainsi que des invocations rythmées des 99 Noms de Dieu, en particulier « Allah » (Dieu), « Hayy » (Le Vivant), « Haq » (La Vérité) et « Hu » (Lui) et l’attestation de la foi et de l’unité : « La ilaha illa Allah » (il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah). La récitation rythmique des noms et de la poésie religieuse est souvent effectuée en groupe. Certains ordres soufis utilisent le daf ou tambour sur cadre et d’autres utilisent divers instruments. 

 
 
Sohba, association avec le Cheikh

La Sohba, assotiation avec le Cheikh  

Notre Voie est l'association et le Bien est dans la Réunion (Shah Naqshband ). La Sohba constitue ainsi depuis le temps du Grand Cheikh Shah Naqshbandi, la méthode d'apprentissage et de compagnonage des disciples avec le Cheikh. Le coeur durant cette association s'imprègne de la réalité du Cheikh.

   
Hadra Soufi

Le rituel sacré de la Hadrah  

Ali ibn Abi Talib (r), le compagnon du prophète et quatrième calife de l’Islam, a rapporté : « Quand Allah Le Plus Haut était mentionné, [les Compagnons du Prophète] se balançaient, les arbres se balançaient par une journée venteuse, et leurs yeux versaient des larmes jusqu’à ce que par Allah, leurs vêtements étaient trempés ».

Abû Nu`aym, Hilya (1985 1:76, 10:388).¨ 

Le Dhikr effectué en groupe et accompagné de mouvements physiques est appelé Hadrah, ce qui signifie littéralement « la présence ». La Hadrah est le point culminant de la cérémonie soufie. Dans le monde musulman, la Hadrah prend des formes diverses et elle est désignée par des noms différents. C’est un rappel que les louanges à Dieu et à Son Prophète varient selon les cultures et les traditions. Durant la Hadrah, des versets religieux traditionnels sont récités et la récitation est souvent accompagnée d’instruments musicaux islamiques.  Comme dans la prière, les mouvements physiques des participants sont imprégnés d’une symbolique riche et ceux-ci les amènent à prendre conscience du Divin.

 
Dervishe Tourneur a Montreal

Le rituel sacré des derviches tourneurs 

La danse des derviches tourneurs ou Sama, est un rituel symbolique durant lequel les disciples essaient d’atteindre « la perfection » (kemal) et d’abandonner leurs egos. La danse des derviches tourneurs imite la rotation des autres êtres vivants du microcosme et du macrocosme, des électrons aux planètes.   

Au début du Sama, le derviche ou semazen croise ses bras sur la poitrine en représentant le chiffre un, témoignant ainsi de l’unité de Dieu. Lentement, les yeux fermés, il ouvre les bras en tournant : le bras droit est tourné vers le ciel, prêt à recevoir les bénédictions divines ; le bras gauche est tourné vers le sol ; le monde d’ici-bas. Le derviche répand les bénédictions divines à ceux qui assistent au sama. En tournant de droite à gauche, vers le cœur, il embrasse l’humanité avec amour. Mawlana Jalâluddîn Rumi a dit : « Toutes les formes d’amour sont des ponts vers l’Amour Divin. Mais, ceux qui n’y ont pas goûté ne le savent pas ! » 

Recitation de Dalail Khairat - poesie prophetique

Dalail al Khairat  

Joignez-vous à nous tous les vendredis soirs à 8:30 PM pour la récitation du noble recueil de Dalail Khayrat, qui a été composé par Mouhammad ibn Soulayman al-Jazouli, un grand soufi marocain du 15è siècle qui était également un saint et un savant. Dalail al Khayrat qui signifie « les chemins des bienfaits » est le recueil de prières le plus célébré sur le Prophète Mouhammad (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix). Les prières ont été récitées à travers les siècles dans le monde musulman, de l’Afrique du Nord jusqu’en Indonésie. La récitation du Dalail al Khayrat s’adresse en particulier aux arabophones, mais tout le monde est invité à participer. 

   Citations  et anecdotes
:: Sharing the baklava (Baklava is a dessert, a sweet pastry which tastes very nice with pistachio nuts.) ::

A learned foreign scientist came to Aksehir and said he wanted to challenge the wits of the most knowledgeable person in the city. And of course, the townsfolk called for our Hodja.
When Hodja arrived, the scientist drew a circle in the sand with a stick. Hodja frowned, took the stick, and divided the circle in two.
The scientist then drew another line through the circle that divided it into four equal parts. Hodja pretended to gather three parts toward himself and to push the remaining part toward the scientist.
The scientist then raised his arm above his head, and wiggling his extended fingers, he slowly lowered his hand to the ground. Hodja did exactly the same thing but in the opposite direction, moving his hand from the ground to a height above his head.
And, that completed the scientist's tests, which he explained privately to the city council.
- Your Hodja is very clever man, he began, I showed him that the world is round and he confirmed it but indicated that 'it also has an equator'. And when I divided the world into 4 parts, he indicated that it is Ɖ parts water and 1 part land', which I can't deny. Finally, I asked what is the origin of rain? He answered quite rightly that 'water rises as steam to the sky, makes cloud, and later returns to earth as rain.'
When they got him alone, the ordinary townsfolk asked the Hodja what the challenge was all about? Hodja said,
- Well, that other fellow first asked, 'Suppose we have this round tray of baklava? So, I said, 'You can't eat it all by yourself, you know. So, I'll take half.' Then he got a little rude, saying, 'What will you do if I cut it into 4 parts?' That upset me, so I said, 'In that case, I'll take three of the parts and only leave you one!' That softened him up, I think, because then, with the motion of his hand, he said, 'Well, I suppose I could add some pistachio nuts on top of the baklava.' I cooled down too and said, 'That's fine with me, but you'll need to cook it under full flame, because an ash fire just won't be hot enough'. When I said that, he knew I was right, and gave up the game.
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
6e Festival du Mawlid de Montreal 1438 - 2017 avec le centre soufi
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

2

    SufiLive

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music

5

    Muslim StarZ
 
   Notre mission
Notre Mission consiste transmettre les enseignements du Soufisme sur la fraternité de l'Humanité et l'unité de la croyance en Dieu présente dans toutes les religions et voies spirituelles...
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation One Light | Institut Saphir | SMC | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437