Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  USA |  France |  Afrique | 
 
   L'intention quotidienne

"Un exercice spirituel doit ressembler aux vêtements pour le mouride (le disciple). Il doit être une chose aussi naturelle et facile à porter que des vêtements appropriés et bien taillés – particulièrement un tel manteau d'honneur. Mais, si l'exercice excède la capacité du mouride, il devient comme une charge de vêtements mal adaptés que le murid ne peut pas porter. Alors, si l'exercice ne lui est pas adapté, il va l'emmener comme un lourd paquet volumineux : il cherchera toujours une place où il peut commodément le déposer ou s'en débarrasser."

Cheikh Nazim Al Haqqani

Le conseil de GrandCheikh

GrandCheikh Abdullah Ad-Daghestani disait : "celui qui n'est pas entré en retraite spirituelle durant sa vie a perdu celle-ci" : le plus important pour le pratiquant de cette voie spirituelle est la pratique de la retraite spirituelle. Cette retraite, le seul moyen de vous purifier complétement, de vous unifier, vous permet de trouver votre stabilité spirituelle en vous "asseyant" dans le secret de votre coeur. Dans cette période d'attente de grands troubles desquels ne seront protégés que des coeurs bien accrochés, elle est d'autant plus indespensable.... mais difficile à réaliser. Aussi, par une immense miséricorde, Grandsheikh nous a transmis la bonne nouvelle d'une facilité accordée à notre époque : nos moments de pratique spirituelle (prière, lecture du Coran, dhikr ou suhba) peuvent être déduits et comptés comme une part de cette Khalwa (retraite) obligatoire de 40 jours si nous en formulons l'intention avec la sincérité du coeur.

GrandCheikh nous a alors conseillé de dire :

Nawaitoul Arbain (je formule l'intention d'une retraite de 40 jours)

Nawaitoul I'tikaf (je formule l'intention d'une retraite partielle)

Nawaitoul Khalwa (je formule l'intention de la grande retraite)

Nawaitoul ‘Ouzla (je formule l'intention de l'isolement)

Nawaitour Riada (je formule l'intention des exercices spirituels)

Nawaitous Soulouk (je formule l'intention de la discipline de la voie)

Nawaitous Siam (je formule l'intention du jeûne) éventuellement

Lillahi Ta’alal ‘Adhim fi hadhal makan

Il a dit que cette méthode était un moyen ultra-rapide pour progresser spirituellement et s'approcher de son Cheikh.

   

::  Cheikh Nazim al Haqqani  ::

Version Imprimable

 
   Sagesses & Connaissance
Quand le mensonge est appelé vérité
Quand le mensonge est appelé vérité , Tel est l'ordre des choses qui prévaut à notre époque ; chaque valeur morale se retrouve bouleversée de telle manière que les gens ne sont plus capables de distinguer le Bien du Mal
Sh Nazim Al-Haqqani :: 08 janvier 2007
Des comparaisons que Dieu fait de l’attestation d’Unité
ieu compare l’attestation d’Unité (kalimat at-tawhid) : - à de l’eau parce que l’eau nettoie, et que de même cette phrase nettoie des péchés, - au sol parce que le sol donne beaucoup en échange d’une simple graine, et que de même cette phrase rappor
Shaikh Hisham Kabbani :: 30 janvier 2002
Toutes les nouveautes...
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
   Citations  et anecdotes
:: Price of a hit on the neck ::

Nasreddin Hodja had visited a town for some personal business. Hodja was walking quietly along the road when somebody gave him a violent blow on the back of the neck. He looked behind him, and saw a young man whom he had never seen before.
- How dare you hit me like that! shouted Hodja.
- Sorry, in appearance from behind, you resemble someone I hate.said the young man.
He thought Hodja was making a lot of noise about nothing.
- I dont't think so! replied Hodja with pain on his neck
This insult made Hodja even angrier, of course, and he at once arranged for the young man to be brought before a judge. There was nothing for the young man to do but to appear before the court. Now, the judge who heard the case was a friend of the young man's father, and, although he pretended to be quite fair, he was thinking how he could avoid punishing the young man while at the same time not appearing unjust. Finally the judge said to Hodja:
- I understand your feelings in this matter very well. Would you be satisfied if I let you hit the young man as he hit you?
But Hodja said he would not be. The young man had insulted him and should be properly punished.
- Well, then, said the judge to the young man, I order you to pay ten liras to Hodja.
Ten liras was very little for such a crime, but the young man did not have it with him, so the judge allowed him to go and get it.
Hodja waited for him to return with the money. He waited an hour, he waited two hours, while the judge attended to other business.
When it was nearly time for the court to close, Hodja chose a moment when the judge was especially busy, came up quietly behind him and hit him hard on the back of the neck. Then Hodja said to him:
- I am sorry, but I can't wait any longer, I got lots of business to do. Since the price of a hit on the neck is ten liras you may receive that money instead of me. When the young man comes back, tell him that I have passed my right to the ten liras on to you. You look like familiar with this kind of compensation, don't you?
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
 Le Dhikr, le Rappel
Dhikr en congrégation
L'Awrade Quotidienne
   - L'Awrade de l'initié
   - L'Awrade des préparés
   - L'Awrade de la détermination
 
L'intention
La Connection
La Séclusion
Méditation
   Dhikr - Rappel
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
De l’istighfar
De l’usage des grains de prière (masbaha, sibha, tasbih)
Les étapes du dhikr et son accomplissement
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Dhikr en congrégation: Khatm-oul-Khwajagan
La Awrade Quotidienne - L'Awrade de l'initié
La Awrade Quotidienne - L'Awrade des préparés
La Awrade Quotidienne -L'Awrade des gens de la détermination
L'intention quotidienne
Le dhikr est la plus haute " obligation " et un commandement divin permanent
Des sens du mot dhikr
Des assemblées de Dhikr collectif et à voix haute
Des types et de la fréquence du dhikr
De la quantité de dhikr prescrite
De l’importance du dhikr silencieux
De la retraite (khalwa, `ouzla)
Du dhikr fait avec le mot " Allah "
Du dhikr fait avec les mots Hoo Haqq Hay
Le dhikr dans la religion
Du mouvement pendant le dhikr
De quelques hadiths sur les vertus du dhikr
Dhikr Naqshbandi en congrégation: Khatm-oul-Khwajagan
Des comparaisons que Dieu fait de l’attestation d’Unité
Tous les articles...

Suivez le Centre Soufi
Centre Soufi sur Facebook Centre Soufi sur YouTube
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Aimer le Prophète par dessus tout
Hassan al Basri, ainsi qu'Ibn Jourayh disent au sujet du verset : "Dis "si vous aimez Dieu, suivez-moi, Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés, Dieu est Absoluteur et Miséricordieux" (Sourate Al Imrane, 3, verset 31) :
Ch. Hisham Kabbani :: 18 août 2004

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
 
   Notre mission
Notre Mission consiste transmettre les enseignements du Soufisme sur la fraternité de l'Humanité et l'unité de la croyance en Dieu présente dans toutes les religions et voies spirituelles...
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437