Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
 |  Vancouver |  USA |  France | 
 
   La transmission Ouwéyssi de la connaissance spirituelle
Les appelations et noms de l''ordre naqshbandi

Séyyidina Shah Bahaoudin Naqshband al-Ouwéyssi al-Boukhari a reçu le dhikr silencieux de la présence spirituelle (rouhaniyya) de Khwaja Abdoul Khaliq Ghoujdawani. Il ne l'a pas rencontré physiquement parce qu'il y avait cinq Cheikhs entre eux dans la chaîne d'or. De même Séyyidina Aboul Hassan al-Kharaqani a reçu la guidance spirituele et l'initiation dans l'Ordre Naqshbandi de la présence spirituelle de Bayazid Bistami.

Lors de cette forme de transmission spirituelle, les esprits se réunissent dans le monde appelé cAlam Al-arwah (le monde des esprit) qui est au delà de c Alam Al-ajsam (le plan matériel). Quiconque reçoit la connaissance spirituelle d'un maître décédé de la voie de Naqshbandi, est appellé Ouwéissi et Naqshbandi. Cette connexion spirituelle est aussi puissante et pertinente que la connexion physique.

Le signe de la faveur d'Allah Tout-Puissant et Exalté sur son serviteur est d'autoriser un de Ses Saints à l'élevation de ce serviteur vers la présence divine. C'est pourquoi beaucoup de Saints venus dans précédemment étaient des guides pour ceux qui sont venus par la suite à travers cette connexion spirituelle (d'Ouwéyssi). On sait que beaucoup de Saints ont été sous les conseils et la formation de Prophètes et d'autres Saints qui les ont élevés.

Comme nous avons mentionné, Séyyidina Abdoul Khaliq al-Ghoujdwani a été élevé par Séyyidina al-Khidr (s), Séyyidina Ouwéys al-Qarani, et les présences spirituelles de Séyyidina c Ali(r) et de Séyyidina Abou Bakr as-Siddiq(r). Alors Séyyidina Abdoul Khaliq a élevé Shah Naqshband, qui a également reçu des conseils de Séyyidina Ouwéys al-Qarani, de Séyyidina cAli(r), de Séyyidina Abou Bakr(r), et du Prophète (s). Séyyidina Ja cfar as-Sadiq a élevé Séyyidina Bayazid al-Bistami. Séyyidina Bayazid al-Bistami a élevé Séyyidina Aboul Hassan al-Kharaqani. Séyyidina Oubaidoullah al-Ahrar a été élevé par la connection spirituelle à Séyyidina Issa (s) et à Shah Naqshband. On le sait que Séyyidina Ahmad al-Farouqi, en plus de la puissance spirituelle qu'il recevait de Shah Naqshband, recevait également le support spirituel et la puissance de Séyyidina cAli (r). Séyyidina Cheikh Sharafouddin ad-Daghestani a été élevé par la spiritualité par Séyyidina Abou Bakr as-Siddiq (r) et par Séyyidina Mouhammad (s). Séyyidina Cheikh Abdoullah Daghestani était sous les conseils spirituels de Séyyidina Ouwéis al-Qarani (r), de Séyyidina Abdoul Khaliq al-Ghoujdawani, et de Séyyidina Shah Naqshband et de Séyyidina c Ali(r) Cheikh Nazim a reçu, en plus des conseils reçus de Cheikh Abdoullah et Cheikh Sharafouddin, des conseils supplémentaires de Séyyidina Jalalouddin Roumi et de Séyyidina cAbdoul Qadir al-Gilani, qui étaient ses ancêtres du côté de sa mère et des son père.

Ce sont ici les Cheikhs de l'Ordre Naqshbandi mentionnée par Cheikh 'Abdoullah ad-Daghestani, qui, en plus de leur connection physique, ont reçus la connection d'Ouwéissi. Ils sont connus comme les Cheikhs aux deux ailes (Dhoul Janahain) , signifiant que la lignée physique et la lignée spirituelle sont combinées en eux. Ces saints ont seulement au nombre de neuf. Chacun représente un des neuf points spirituels sur la poitrine de l'être humain. Par ces points ces saints peuvent accéder leurs disciples à tout moment. Puisqu'ils ont l'autorité de ces neuf points, ils considèrent toute l'humanité comme étant leurs disciples, qu'ils se rendent compte de leur connection spirituelle à eux ou pas. Par ces points, qui sont de nature "Ouwéyssi", ils peuvent accéder et affecter l'être humain, intercéder pour eux, et inspirer leurs coeurs afin de les diriger vers l'Amour Divin, bien qu'ils ne se soient physiquement jamais rencontrés.

 

  L'Ordre Naqshbandi
Particularité
Origines & Ecole
Appelation
Fondation Haqqani
Le Soufisme

 Les Maitres
Les 40 Maîtres
Premier héritier
L'Imam de la voie
Cheikh Nazim Adil
Cheikh Hisham Kabbani
Ouweyssi
 Enseignements
Principes
Pratiques
Initiation
Paroles de Sagesse
Audio-Vidéo
Intercession
Usage des photos
Centres - Zawiya
 Pratiques
Prières
Dhikr & Awrades
Pratiques mensuelles
Ramadan
Mawlid
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
Chercher avec Google
   Principes de l'Ordre Naqshbandi
20 Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
L'intention quotidienne
La transmission Ouwéyssi de la connaissance spirituelle
11-Principes: Conscience du Coeur
Sur le Polythéisme caché (Shirk)
Qualifications d'un Maître Soufi
La vision de Ouweis Al-Qarani par Cheikh Abdoullah (q)
Les étapes du dhikr et son accomplissement
Le Dhikr - Souvenir de Dieu
La séclusion spirituelle dans le Soufisme
La Supériorité du Service
11-Principes: La Conscience des nombres
Importance de Prendre un Cheikh
L'Imam Ibn Taymiyya à propos des Saints et de la Sainteté
Les 11 principes de la voie

 
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
As-Sayyid Nour Mouhammad al-Badawani
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Sagesse sur le Soufisme
Abou Sa'id a dit: “même le Soufisme est polythéisme (Chirk).”
Abou Said Abil Khair :: 07 fevrier 2008

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
   Citations  et anecdotes
:: The criticism of men ::

Hodja and his son went on a journey once. Hodja preferred that his son ride the donkey and that he himself go on foot. On the way they met some people who said:

-Look at that healthy young boy! That is today's youth for you. They have no respect for elders. He rides on the donkey and makes his poor father walk!

When they had passed by these people the boy felt very ashamed and insisted that he walk and his father ride the donkey. So Hodja mounted the donkey and the boy walked at his side. A little later they met some other people who said:

-Well, look at that! That poor little boy has to walk while his father rides the donkey.

After they had passed by these people, Hodja told his son:

-The best thing to do is for both of us to walk. Then no one can complain.

So they continued on their journey, both of them walking. A little ways down the road they met some others who said:

-Just take a look at those fools. Both of them are walking under this hot sun and neither of them are riding the donkey!

Hodja turned to his son and said:

-That just goes to show how hard it is to escape the opinions of men.
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437