Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  USA |  France |  Afrique | 
 
   Importance de Prendre un Cheikh


 

Allah a dit dans le Saint Coran, "Craignez Dieu et accompagnez les gens Dignes de confiance" [9:119]. La parole d'Allah est pour toujours, pendant chaque ère et pendant chaque siècle. C'est un ordre en cours, dont nous comprenons l'importance de fréquenter les Dignes de confiance. Allah ordonne à tous les gens de les accompagner, parce qu'en étant en leur compagnie on verra comment ils vivent leurs vies, comment ils traitent avec les gens, comment ils adressent leurs compagnons, comment ils mangent, comment ils dorment, comment ils adorent. En les accompagnant, on apprendra toute leur civilité et leurs modes de vie.

Une autre façon de comprendre aussi ce verset, est qu'il faut accompagner une personne digne de confiance, parce qu'être digne de confiance est très rare et peu de personnes le réalisent. Chacun, cependant, peut trouver une personne digne de confiance et l'accompagner, pour être guidé. Suivre un Digne de confiance est essentiel pour notre chemin spirituel. Une telle personne est nécessaire pour nous mener et nous guider et être une balise pour nous sur cette voie. Dans l'Ordre Naqshbandi, la présence vivante d'un Cheikh connecté est essentielle. Par son lien physique et spirituel au Prophète (s) il établit la connexion du mouride. L'obligation du mouride est de maintenir sa connexion à son Cheikh, de tenir fermement la main de celui qui est à sa portée. Le Cheikh maintient la nouvelle connexion au Cheikhs précédent et au Prophète (s).

De ce qui a été dit ci-dessus et dans les biographies des Maîtres, l'importance d'accompagner un Vrai Maître a été clairement démontrée. Il fournit au chercheur avec l'occasion d'apprendre les objets de première nécessité d'éthique et la bonne conduite, découvrir les défauts cachés de son coeur et être élevé aux états de perfection. Il y a deux choses requises pour l'entrée dans un tel effort : quand le chercheur sent le besoin de rechercher de cette façon il doit épurer son intention et demander à son Seigneur de le joindre à un Véridique; et il doit regarder dans son propre pays pour quelqu'un qui le dirigera vers un Maître Parfait.

Le Besoin d'un Guide Vivant

Si on est séparé de son Cheikh par la mort ou d'autres circonstances, il devient nécessaire de trouver un guide vivant, qui peut achever le travail du premier maître. Le chemin lui-même n'est pas le But, mais les moyens d'atteindre le But. La tenue sur l'attachement à un maître qui n'est plus présent, représente d'habitude une espérance peu réaliste et un faux espoir. Cela peut aussi être une manifestation de fierté. Bien qu'ils se soient déjà engagés au Prophète (s), les Compagnons ont dû prendre l'initiation avec Sayyidina Abou Bakr (r) après le passage du Prophète (s) et comme ils ont renouvelé leur gage aux khalifes successifs, Seyyidina ' Oumar, Seyyidina ' Outhmane et Seyyidina ' Ali, aussi un chercheur sincère doit mettre sa main dans la main d'un Cheikh vivant et renouveler son initiation, pour achever son voyage à la Présence Divine.

::  Ch. Hisham Kabbani  ::

Version Imprimable

  L'Ordre Naqshbandi
Particularité
Origines & Ecole
Appelation
Fondation Haqqani
Le Soufisme

 Les Maitres
Les 40 Maîtres
Premier héritier
L'Imam de la voie
Cheikh Nazim Adil
Cheikh Hisham Kabbani
Ouweyssi
 Enseignements
Principes
Pratiques
Initiation
Paroles de Sagesse
Audio-Vidéo
Intercession
Usage des photos
Centres - Zawiya
 Pratiques
Prières
Dhikr & Awrades
Pratiques mensuelles
Ramadan
Mawlid
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
Chercher avec Google
   A propos
L'appelation de l'Ordre Soufi Naqshbandi
Soufisme 101, quelques questions simples
L'origine de l'Ordre Soufi Naqshbandi
Les premiers héritiers spirituels du Prophète (saw)
La particularité de l'Ordre Soufi Naqshbandi
La Fondation Haqqani
Interview avec Cheikh Hisham Kabbani
Les 11 principes de la voie

Suivez le Centre Soufi
Centre Soufi sur Facebook Centre Soufi sur YouTube
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Principes de l'Ordre Naqshbandi
20 Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
L'intention quotidienne
La transmission Ouwéyssi de la connaissance spirituelle
11-Principes: Conscience du Coeur
Sur le Polythéisme caché (Shirk)
Qualifications d'un Maître Soufi
La vision de Ouweis Al-Qarani par Cheikh Abdoullah (q)
Les étapes du dhikr et son accomplissement
Le Dhikr - Souvenir de Dieu
La séclusion spirituelle dans le Soufisme
La Supériorité du Service
11-Principes: La Conscience des nombres
Importance de Prendre un Cheikh
L'Imam Ibn Taymiyya à propos des Saints et de la Sainteté
Les 11 principes de la voie
   Nouveautés
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Prophetic medicine cures cancer
Allah made for every sickness a remedy. We must not accept that there any sickness without remedy. The Prophet Muhammad mentioned that for every sickness there is a cure
Ch. Hisham Kabbani :: 05 fevrier 2008

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
   Citations  et anecdotes
:: The missing leg ::

The Hodja was a poor man but not a miserly one. As a matter of fact, miserly people are never poor. Anyhow, one day the Hodja was going to visit the great Tamerlane. On second thoughts he realized how unseemly it would look for him to go empty handed. No, it wouldn't do...

He got a goose beatifully roasted, placed it in a tray and started on his way to the palace. After a while, the aroma of the roasted goose began to tell on him and, when he could bear it no longer, he broke one of it legs off and satisfied his desire.

Tamerlane when offered the gift, at once noticed that one of the legs was missing and being lame in one leg himself, he thought this must have been done on purpose to remind him of his disability. He was, of course, furious and the Hodja had never in his life been in greater danger.

-"What is the meaning of this? " roared the tryant. "Where's the other leg of this goose?"
-"Your Majesty, all the goose in Akshehir are one-legged," replied the Hodja.
-"That's preposterous! I never heard of such nonsense!"
-"If your Majesty deigns to look out of the window, the geese near the water will vouch for me."
True enough, all these were standing about in the sun on one leg. He ordered an attendant to chase the birds away. They watched the attendant throw a large stick and then the geese running away as fast as both their legs could carry them.
-"You see, Nasreddin, you were lying. Those geese proved to have two legs a piece."
-"Those poor birds didn't prove a thing, your Majesty. If i were chased away with such a stick, i might grow two more legs myself."
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437