Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
 |  Vancouver |  USA |  France | 
 
   Le Messager, Seyyinida Mouhammad (s)

La Grandeur du Prophèteﷺ et le Miracle des Points

Sufilive Série, la Grandeur du Prophèteﷺ, Vol 2

Mawlana Sheikh Hisham Kabbani

24 mars 2012 Burton, Michigan

 

 

I

A`oodhu billahi min ash-Shaytaani ‘r-rajeem. Bismillahi ‘r-Rahmaani ‘r-Raheem.

Nawaytu ‘l-arba`een, nawaytu ‘l-`itikaaf, nawaytu ‘l-khalwah, nawaytu ‘l-`uzlah,

nawaytu ‘r-riyaadah, nawaytu ‘s-sulook, lillahi ta`ala fee haadha ‘l-masjid.

 

أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ

Ati`oollaha wa ati`oo ‘r-Rasoola wa ooli ‘l-amri minkum.

Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. (4:59) 

Alhamdulillahi rabbi ‘l-`alameen was-salaat was-salaam `alaa Sayyidina Muhammadin wa `alaa aalihi wa sahbihi wa sallim.

Dastoor, madad yaa Sultan al-Awliya, Mawlana Shaykh Muhammad Nazim al-Haqqani.

Dastoor, madad yaa Sultan al-Awliya, Mawlana Shaykh `Abd Allah al-Fa’iz ad-Daghestani.

As-salam ‘alaykum wa rahmatullahi wa barakaatuh.

Allah dit dans le Saint-Qôran :

وَفَوْقَ كُلِّ ذِي عِلْمٍ عَلِيمٌ

Wa fawqa kulli dhi `ilmin `aleem.

Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui]. (12:76)

Ceci signifie qu’au-delà de toute science, existe une science plus grande : et, si plus nous apprenons comme l’a indiqué Sayyidina Ali « La connaissance élève celui qui en possède peu, et par son apprentissage, il sera respecté et honoré par les personnes qui l’entourent et par ses enseignements. » Pour cette raison, si vous vous accordé l’enseignement que le Prophèteﷺ a enseigné aux Sahaabah, et ce que à leur tour ils ont enseigné à leurs descendants, et ce que leurs pieux descendants nous ont enseigné : le respect qui vous incombe s’en trouvera grandit. Celui qui n’apprend rien n’a aucune valeur dans la communauté et au sein de la société. De nos jours, les gens ne se contentent pas de lire des ouvrages, mais ils enregistrent des discours et, grâce à cette technologie, le savoir s’étend partout. Et, le plus important ce n’est pas le savoir de Shaytan, ce qui nous intéresse c’est la connaissance céleste que le Prophèteﷺ nous a indiqué, et Allah nous a ordonné de suivre tout ce que le Prophèteﷺ nous aura transmis.

 وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا

Wa maa aataakumu ’r-rasoolu fakhudhoohu wa maa nahaakum `anhu fantahoo.

Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en.   (59:7)

Et, que nous a donné le Prophèteﷺ en réalité ? Il nous a donné sa propre vie. Il nous a transmis des centaines de milliers de ahadith ! Nous n’en connaissons que cinq, dix ou trente… Mais si vous étudiez les hadith, vous découvrirez qu’il en existe des centaines de milliers. L’Imam Ahmad ibn Hanbal a dit « J’ai mémorisé plus de 300 000 ahadith », car à chaque instant le Prophèteﷺ transmettait quelque chose. Il ne se contentait pas de rester assis avec les Sahaabah sans rien dire : pour chaque moment correspond un hadith. Et d’ailleurs, il doit en exister bien plus que 300 000.

J’ai entendu Grandsheikh, qu’Allah bénisse son âme, dire qu’à travers la connexion que les awliya ont dans la présence du Prophèteﷺ, plus de 700 000 hadith ont été mentionnés. Et, bien qu’il existe bien des savants de nos jours, vous n’en trouverez pas d’un si haut degré. Que pensez-vous d’un savant qui est, dans le même temps, un wali ? Un tel personnage a la possibilité de poser sa question directement au Prophèteﷺ, et de nombreux awliyaullah lui ont demandé, à travers leurs songes, si tel ou tel hadith était authentique.

Ils voient le Prophèteﷺ dans leurs rêves, alors comment peut-on prétendre qu’ils mentent ? Quelle en est l’évidence ? Il y a des êtres qui peuvent voir le Prophèteﷺ lorsqu’ils dorment, et il leur parle et leur donne des réponses. Si quelqu’un pose la question, vous pouvez leur répondre « Cette personne dit la vérité lorsqu’il dit avoir vu le Prophèteﷺ et lui avoir parlé. » Et qui dans l’Islam, parmi les savants et dans la communauté musulmane, est considéré comme étant le plus précis dans ses livres concernant les hadith ? C’est l’Imam Bukhari. Il n’a jamais écrit un hadith transmis d’une personne fiable, sans avoir préalablement questionné en rêve le Prophèteﷺ sur son authenticité : s’il lui disait qu’il était correct, alors l’Imam Bukhari l’écrivait noir sur blanc, et ceci est connu de tous les savants. Et, même lorsqu’il souhaitait intégrer un hadith à un chapitre en particulier, le Prophèteﷺ l’instruisait en rêve, lui disant « Place ce hadith dans ce chapitre, (ou) mets ce chapitre dans ton livre. »

L’Imam Bukhari est né près de trois cent ans après le temps prophétique, il a collecté les hadith et a demandé au Prophèteﷺ « As-tu dit telle chose, ou bien non ? » Et, le Prophèteﷺ lui répondait « En effet, j’ai dit cette chose. » Si l’Imam Bukhari, un non-Arabe d’Asie Centrale, était capable de collecter ces ahadith et de les authentifier par le Prophèteﷺ, que croyez-vous des awliyaullah qui peuvent voir le Prophèteﷺ en rêve qui leur dit « Oui, j’ai dit cela » ou encore « Oui, c’est exact. Et celui qui récite telle chose en obtiendra tous les bienfaits ». Disons-nous alors qu’ils mentent ? Bien sûr que non, et même les gens du commun n’iront pas mentir en disant avoir vu le Prophèteﷺ en rêve alors que c’est faux, parce qu’ils le craignent. Vous êtes incapable de mentir sur ce sujet… même si vous pouvez mentir par ailleurs.

Et, comme l’affirme un hadith bien connu du Prophèteﷺ :

On a demandé un jour au Prophète : « Est-ce qu’un croyant vole ? »  Le Prophète répondit : « Oui », puis ils lui ont demandé : « Est-ce qu’un croyant commet l’adultère? » Il a répondu : « Oui. C’est possible. » Et, lorsqu’on lui a demandé : « Est-ce qu’un croyant ment ? » Le Prophète a répondu : « Non le croyant ne ment pas ».

Si vous ne pouvez mentir les uns aux autres, comment allez-vous raconter des histoires au sujet du Prophèteﷺ ? Il existe bien des ahadith que les gens ont lu, ou qu’ils ont entendu, qui ont été confirmés par le Prophèteﷺ, comme le hadith de Sayyidina Muhiyuddeen Ibn `Arabi, un des plus grands saints, dans son Tafseer Surat al-`Asr :

وَالْعَصْرِإِنَّ الْإِنسَانَ لَفِي خُسْرٍإِلَّا الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَتَوَاصَوْا بِالْحَقِّ وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ

Wa ‘l-`asr inna ’l-insaana la-fee khusr, illa ’Lladheena aamanoo wa `amiloo ‘s-saalihati wa tawaasaw bi ‘l-haqqa wa tawaasaw bi ‘s-sabir.

Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes ouvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance.   (103:1-3)

« `Asr » correspond à la prière de `Asr et Allah y a établi Sa Promesse. Il en existe bien d’autres sens, comme « un siècle », « le temps », et « le siècle des soixante-trois ans de la vie du Prophèteﷺ ». Les awliyaullah disent que dans cette sourate, le Serment d’Allah est fait sur la vie du Prophèteﷺ « Mon serment est que les êtres humains sont en perdition, excepté ceux qui croient et qui font le bien, et qui s’enjoignent mutuellement au bien et s’exhortent contre le mal ». Nous n’allons pas donner le tafseer de la sourate al-`Asr, car nous l’avons déjà fait il y a dix ans et vous pourrez le trouver : il pourrait contenir dix CD. Donc, Sayyidina Muhiyudden a vu le Prophèteﷺ en rêve et l’a interrogé à ce sujet. Nous ne pouvons dire qu’il ment : même les gens les plus banals ne mentiraient pas sur le fait de l’avoir vu ou non dans leur sommeil. Le Prophèteﷺ a dit « En effet, j’ai dis cela ». Et quel est le hadith qui soutient cela ?

Le Prophèteﷺ a dit :

In saluhat ummatee falahaa ma`ayshata yawm wa in fasudat lahaa ma`ayashat nisfa yawm.

Si ma communauté reste dans la vérité, Allah lui accordera (le temps) d’un jour, et si elle devient corrompue Allah lui accordera (le temps) d’une demi-journée. (Al-Munawī le cite dans Fayd al-Qadeer, de Shaykh Muhiyuddeen Ibn `Arabi)

وَإِنَّ يَوْمًا عِندَ رَبِّكَ كَأَلْفِ سَنَةٍ مِّمَّا تَعُدُّونَ

Wa inna yawma `inda rabbika ka-alfi sannatin mimma ta`udoon

Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez.       (22:47)

Le sens en est qu’Allah a donné à la Oumma un jour et demi de vie, ce qui équivaut à 1000 ans dans la progression céleste et les 500 ans restant (une demi-journée) pour quand elle sera corrompue. Voyez comment, pendant un millénaire, l’Islam a prospéré avec tant de savants et d’intellectuels : tout le monde écrivait sur l’Islam et sur rien d’autre. Et maintenant, toute cette science islamique est délaissée et elle s’amoindrit. Nous sommes en l’an 1433 de l’Hégire, il reste donc soixante-dix ans pour `alamaat as-sughraa wa `alamaat al-kubraa, que tous les Signes du Jour Dernier, petits et grands, apparaissent.

Les salawaat sur le Prophèteﷺ sera notre thème de prédilection (pour les semaines à venir où je suis présent), et durant mes voyages, ce point sera mentionné et enregistré, inshaa Allah. Il y a tant et tant de bienfaits à faire des salawwat sur Sayyidina Muhammadﷺ. Si Allah et Ses anges louent le Messagerﷺ, imaginez-vous quelle sorte de bienfaits vous récolterez si vous le louez ? Nous avons déjà abordé le cas de la salawaat de Sayyidina Ahmad al-Badawi, et quand Muhammad al-Talmaysani a complété le Dalaa’il al-Khayraat 100 000 fois, qu’il vit le Prophèteﷺ dans son sommeil lui dire « Ô Muhammad al-Talmaysani ! Si tu lis Salaat Nooaniyyah d’Ahmad al-Badawi, ce sera comme si tu avais complété le Dalaa’il al-Khayraat 800 000 fois ! » Nous n’avons pas encore indiqué les rétributions accordées à la lecture du Dalaa’il al-Khayraat, lesquelles sont infinies… et lui l’a lu 100 000 fois !

Le Prophèteﷺ a dit que s’il lisait cette salawaat, il obtiendrait la faveur 800 000 fois, et il a également mentionné la prière de Sayyidina Ahmad al-Badawi, laquelle se lit :

اَللَّهُمَّ صَلِّ وَسَلِّمْ وَباَرِكْ عَلىَ سَيِّدِناَ وَمَوْلاَناَ مُحَمَّدٍ شَجَرَةِ اْلاَصْلِ النُّوْرَانِيَّةِ، وَلَمْعَةِ الْقَبْضَةِ الرَّحْمَانِيَّةِ، وَأَفْضَلِ الْخَلِيْقَةِ اْلاِنْسَانِيَّةِ، وَأَشْرَفِ الصُّوْرَةِ الْجَسْمَانِيَّةِ، وَمَعْدِنِ اْلاَسْرَارِ الرَّبَّانِيَّةِ، وَخَزَائِنِ الْعُلُوْمِ اْلاِصْطِفَائِيَّةِ، صَاحِبِ الْقَبْضَةِ اْلاَصْلِيَّةِ، وَالْبَهْجَةِ السَّنِيَّةِ، وَالرُّتْبَةِ الْعَلِيَّةِ، مَنِ انْدَرَجَتِ النَّبِيُّوْنَ تَحْتَ لِوَائِهِ، فَهُمْ مِنْهُ وَاِلَيْهِ، وَصَلِّ

وَسَلِّمْ وَباَرِكْ عَلَيْهِ وَعَلىَ آلِهِ وَصَحْبِهِ عَدَدَ مَاخَلَقْتَ، وَرَزَقْتَ وَأَمَتَّ وَأَحْييْتَ اِلَى يَوْمِ تَبْعَثُ مَنْ أَفْنَيْتَ، وَسَلِّمْ تَسْلِيْمًاكَثِيْرًا وَالْحَمْدُ ِللهِ رَبِّ الْعَالَمِيْنَ

Allahumma salli wa sallim wa baarik `alaa Sayyidina wa Mawlana Muhammadin shajarati ’l-asli ’n-nooraaniyyati wa lam`atil qabdati ’r-rahmaaniyyati wa afdali ‘l-khaleeqati ’l-insaaniyyati wa ashrafi ’s-soorati ’l-jismaaniyyati wa m`adini ’l-asraari ‘r-rabbaniyyati wa khazaaini ’l-`uloomi ’l-istifaaiyyati,  saahibi ’l-qabdati ’l-asliyya wa ’l-bahjati ’s-saniyya wa ’r-rutbati ’l-`aliyya, man indarajati ’n-nabiyyoona tahta liwaa’ihi, fahum minhu wa ilayhi, wa salli wa sallim wa baarik `alayhi wa `alaa aalihi wa sahbihi `adada maa khalaqta wa razaqta wa amatta wa ahyayta ilaa yawmi tab`athu man afnayta wa sallim tasleeman katheera wa ‘l-hamdulillahi rabbi ‘l-`alameen.

Allah ! Accorde honneurs, salutations et bénédictions à notre Maître et Lige seigneurial Muhammad, l’Arbre de Lumière Originelle, l’Éclat de l’Anse de la Divine Miséricorde, l’Élite de l’Humanité toute entière, Le Noble Canevas Physique par excellence, Le Vassal des Mystères Seigneuriaux, le Dépôt des Sciences de l’Élite et le Dépositaire de la Divine Emprise Originelle, L’Éblouissante Grâce, au Rang Prééminent, et sous le drapeau duquel se rangent tous les Prophètes, car de lui ils procèdent et vers lui ils tendent. Bénis, Honore, et Sanctifie-le, ainsi que sa Famille et ses Compagnons, au nombre de tout ce que Tu auras jamais créé, vivifié, et de tout ce que Tu auras jamais fait mourir, et fais revivre de nouveau, jusqu’à ce Jour où Tu ressusciteras ceux que Tu auras réduit en cendres, et Honore-le d’éloges nombreux et éternels. La Gloire et La Louange appartiennent à Allah, le Seigneur des Mondes !

Fatihah.

Quiconque en a la copie, qu’il la transmette à celui qui n’en a pas afin qu’il puisse la lire. Votre devoir, à chacun d’entre vous, est d’imprimer 20 à 30 copies et les distribuer aux gens afin qu’ils puissent la lire et en retirer sa barakah. Tout ceci, je le prends directement d’ouvrages authentiques afin que nous puissions apprendre de ce que nos prédécesseurs ont transmis. Il ne s’agit pas uniquement d’apprendre shatahaat, les allusions métaphoriques ou d’autres choses que personne ne comprend : non ! Nous avons besoin de ce qui nous est bénéfique et de ce dont nous pouvons profiter, comme ce fut pour ceux qui nous ont précédés. Et, de nos jours, avec toute cette obscurité qui recouvre la terre, si vous lisez cette salawaat, vous recevrez alors bien davantage qu’eux à leur époque.

Il y a environ deux cent ans, à Mecca al-Mukarrama, le Sheikh ul-Islam de l’école de pensée Shafi`i nommé Ahmad ibn Zayni Dahlan a indiqué que l’un des plus grands walis, Abu al-Mawahib ash-Shadhili a dit « J’ai vu le Prophèteﷺ en rêve et je lui ai dit « Yaa Rasoolullah ! Allah priera dix fois sur celui qui priera sur toi une seule fois, n’est-ce pas ? » Et, ceci renvoit au hadith du Prophèteﷺ :

من صلى علي مرة صلى الله عليه بها عشرا

Man salla `alayya marrah, sallallaahu `alayhi `ashara marrah.

« Quiconque prie sur moi une fois, Allah priera sur lui dix fois en retour». (Sahih)

L’Imam ash-Shadili continua « Pour celui qui prie sur toi une fois, son cœur doit-il être nécessairement présent ? Beaucoup de gens récitent les salawaat tout en conversant avec d’autres personnes, et le cœur n’est pas présent bien que la langue se meuve dans la salawaat, est-ce donc acceptable ou bien le cœur doit-il être également présent ? » Le Prophèteﷺ répondit « Fa qaala laa, ce n’est pas nécessaire. Même celui dont le cœur est ghaafil, insouciant, et qui n’est pas présent avec moi, s’il prie une fois sur moi, Allah lui décernera des montagnes emplies d’anges. » Cela signifie qu’il y a un nombre infini d’anges qui prieront pour cette personne et qui imploreront le pardon pour elle, lorsqu’elle dira : « Allahumma salli `alaa Sayyidina Muhammad (s) wa `alaa aalihi wa sahbihi wa sallim »… et cela pour un cœur distrait par la compagnie des gens !

Le Prophèteﷺ continua : « Et, si le cœur est présent, personne ne sait ce qui sera accordé à celui qui a récité la salawaat si ce n’est Allah. » Ce qui signifie que la rétribution pour une telle salawaat à l’intention du Prophèteﷺ est au-delà de tout ce que l’on peut imaginer, au-delà de toute description ! Dans ce rêve, la question portait sur les conséquences de l’attention du cœur ou de son insouciance : s’il est distait, Allah assignera ce qui s’apparente à des multitudes d’anges priant et implorant le pardon pour le récitant ; et quand ce dernier arrive à créer une connexion en son for intérieur, en son cœur… dans ce cas, nul ne sait ce qu’Allah lui accordera !

En outre, il fut repris, des dires des awliyaullah et des `arifeen, il y a de cela bien longtemps, que si une personne manque beaucoup de prières et de jeûnes, elle doit alors augmenter ses prières sur le Prophèteﷺ autant que possible. La raison en est que pour celui qui fait une oraison sur lui, Allah le louera dix fois ; chacune des prières que vous faites complètera totalement la Balance, et quelques soient les péchés que vous aurez commis, ils seront effacés, et c’est du côté des salawaat qu’Elle penchera le plus. Et, c’est parce que vous réalisez les prières sur le Prophèteﷺ conformément à votre capacité qu’Allah vous répond au gré de Sa Grandeur, et Sa Grandeur décrit Sa Seigneurie qui est sans limites !

Lorsqu’Il vous accorde la rétribution de dix prières pour chaque salawaat, ces prières qu’Allah vous alloue surpassent toutes les prières et tous les jeûnes, toute l’adoration que vous avez manqués dans votre vie. C’est la Tariqat as-Salaf, la Voie des Prédécesseurs, ils encourageaient leurs étudiants à multiplier les salawaat sur le Prophèteﷺ, car c’est ce qui les sauvera des feux de l’Enfer et fera grandir leur amour pour le Messagerﷺ ainsi que pour leur Sheikh, qui les guide à travers ce tunnel.

Il est plus profitable pour les étudiants de leur parler de ces sujets, que des états de « transe » qu’untel ou tel autre vit. Si je vous décris cette eau, mais que je ne vous la donne pas, comment allez-vous connaître ladhdhaat, le plaisir de la délectation ? Avec Salaat `ala an-Nabi, vous parviendrez à voir la Lumière de Sayyida Rabi`ah al-`Adawiyya dont nous avions parlé précédemment : elle vit la Lumière du Prophèteﷺ et quand son époux l’aperçut, il ne put en supporter la teneur et mourut.

Si je dis « Ceci est pur, cette eau est délectable, elle est comme du cristal… cependant je ne vous ferai pas goûter »… et voilà que vous venez juste de manger un plat relevé, et cette eau-là vous sauriez quoi en faire… Maintenant, je suis persuadé à 100% que vous allez rentrer chez vous et commencez à réciter autant de salawaat sur le Prophèteﷺ que vous pouvez, et après une semaine vous allez les délaisser peu à peu ! Mais les awliyaullah ont dit ajall al-karamaat dawaam at-tawfeeq « le plus grand des miracles est la constance ». Vous devez persévérer dans ce que vous faites, quelle qu’en soit l’importance, ne le délaissez pas. Les rétributions accordées pour les prières sur le Prophèteﷺ sont si infinies qu’elles ont été mentionnées dans des centaines de ahadith, et de bien différentes manières afin de cadrer avec chacun de nos besoins. Certaines personnes aiment le lait organique, d’autres le préfèrent sans lactose, et d’autres aiment le lait écrémé…Tout le monde obtiendra quelque chose conformément à sa capacité à supporter la lumière qui habite ces prières : ce qu’il choisira de réciter sera répandu dans son cœur intérieur.

C’est pour cette raison que le Prophèteﷺ est venu avec tant de salawaat que les Sahaabah ont ensuite récitées. Le meilleur fa`ida ou bienfait que vous récoltez, c’est en louant le Prophèteﷺ et nous allons énumérer chacun  de ces bienfaits, l’un après l’autre :

L’un d’entre eux est l’obédience à Allah, lorsqu’Il dit :

أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ

Ati`oollaha wa ati`oo ‘r-Rasoola wa ooli ‘l-amri minkum.

Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. (4:59) 

Ainsi, obéir au Prophèteﷺ est un ordre d’Allah :

مَّنْ يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللّهَ

Man yutee` ‘ir-rasool faqad `ata Allah.

Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. (4:80)

Allah dit « Ô Mu’mins, faites des salawaat sur le Prophèteﷺ ! »

إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

Inna-Llaaha wa malaa’ikatahu yusalloona `ala ‘n-nabiyy, yaa ayyuhal-ladheena aamanoo salloo `alayhi was sallimoo tasleema.

Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophèteﷺ; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez lui vos salutations.  (33:56)

  • La première des faveurs qui vous est accordée est celle de votre obedience à Allah, et par là, vous êtes sauvé dans dounia et dans akhira. Ne pensez pas qu’il y ait un point d’interrogation au final. Dites vous bien « Aucun doute ! J’irai au Paradis car je prie sur le Prophèteﷺ ; c’est mon billet pour le Paradis ! » Si vous maintenez cette foi dans votre cœur, Allah ne vous laissera pas tomber car Il a dit « Faites des salawaat sur le Prophèteﷺ », alors faites-le ! Cela peut-être cent fois par jour, ou même une fois. Louer le Prophèteﷺ est considéré comme Al-`Uboodiyya al-Mahdah, l’Adoration Pure, car vous obéissez à Allah, et dans le même temps vous obéissez au Prophèteﷺ. Alors, faites donc et soyez heureux : chantez autant que vous le souhaitez ! C’est donc le premier aspect par lequel vous serez considéré un adorateur et il vous sera pardonné pour avoir obéi à Allah en récitant les salawaat.
  • La seconde faveur est qu’Allah ordonne aux anges de réaliser des salawaat sur vous. Vous serez parés du manteau angélique né de toutes les classes d’anges qu’Allah a créées et par chacun d’entre eux vous serez récompensé de médaillons célestes, et Seul Allah sait ce que Lui vous accordera « personnellement ». Il y a des anges qui louent en position debout, d’autres alors qu’ils sont prosternés. Ceux qui se tiennent debout restent dans essentiellement dans cette posture, jamais ils ne s’asseoient ! Ils se tiennent debout, tout au long de leur existence, et Allah leur accorde la Vie Eternelle, de la même manière qu’il y a le Paradis Eternel pour les mu’mins, ainsi que pour les mu’min jinn. Ces anges ont été créés sur pied, et leurs regards sont rivés sur celui qu’ils louent : tous font l’éloge du Prophèteﷺ et il en découle des réflexions sur vous quand, à votre tour, vous faites son éloge !

Comme nous l’avons dit, le Prophèteﷺ est tel un miroir. Allah et Ses anges envoient des salawaat, et quelles que soient les salawaat ainsi réalisées, Son regard et les leurs constamment tournés vers lui, de tels éloges sont prononcés en sa présence directe ! Il ne s’agit pas de centaines ou de milliers d’anges,  mais d’un nombre infini ! Ainsi, lorsque vous priez sur le Messagerﷺ, l’infini des louanges angéliques qui lui sont destinées vient se réfleter sur vous. Que voudriez-vous de meilleur que cela ? Voilà ce que sont les prières des anges, eux sont ma`soom, infaillibles et ils nous parent de ces prières qu’ils font.

Ainsi, certains anges restent debout, sans jamais bouger, certains sont tout le temps en train de se prosterner, et d’autres encore ne lèvent jamais la tête de sajda. Il y en a qui sont en position assise, ou bien qui sont couchés sur le côté. Au final, Allah sait mieux, et nous ne savons pas. « Vous obtiendrez dix salawaat en retour » signifie qu’il vous sera accordé dix fois la mesure de ce que les anges envoient au Prophèteﷺ dans leurs prières qui lui sont destinées. Ce qui  veut dire que la totalité de la réflexion des louanges sur le Prophèteﷺ, lesquelles sont dites par les anges dont le nombre reste infini, se réflèteront sur vous.

Imaginez : une myriade d’anges, envoyant au Prophèteﷺ, à chaque instant, des salawaat de différente nature à chaque fois… toutes se réfléchissant sur vous ! Et, c’est pour cette raison qu’en réclusion, ils vous disent de faire au moins 24,000 salawaat par jour afin de contenir toutes les diverses apparitions qui vous viennent de l’aile du Prophèteﷺ. Et, bien que vous puissiez ne pas les voir, vous les recueillez tout de même.

  • La troisième faveur qui vous est accordée est : chaque salawaat récitée est équivalente à la libération d’un esclave. En des temps reculés, l’esclavage était alors généralisé… donc dans votre cas, si vous récitez une salawaat, ce sera comme si vous aviez sauvé dix personnes de l’esclavage ! Et, comme il n’y a plus d’ésclavage à notre époque comme par le passé, il sera considéré comme si vous aviez libéré dix personnes des feux de l’Enfer !

Je vais m’arrêter là, et nous continuerons la prochaine fois… Mais avant de nous quitter, j’aimerai citer cette salawaat que vous récitez tous déjà, et elle a la valeur qui est la sienne si elle était récitée au nombre d’être humains sur cette planète, ce qui veut dire que la réciter une fois c’est comme si toute la terre l’avait récitée ! Grandsheikh a dit que cette salawaat est celle que Grand-Grandsheikh Sharafuddin ad-Daghestani récitait. Et, si en présence de Sayyidina Muhammadﷺ vous récitiez cette salawaat, elle équivaudrait au nombre de chaque être humain – depuis l’époque de Sayyidina Adam jusqu’au Jour du Jugement Dernier – récitant cette salawaat en présence du Prophèteﷺ !

 Il s’agit de Sayyid as-Salawaat de Grandsheikh :

`Alaa ashrafi l-`alameena Sayyidina Muhammadini ‘s-salawaat.

`Alaa afdali l-`alameena Sayyidina Muhammadini ‘s-salawaat.

`Alaa akmali l-`alameena Sayyidina Muhammadini ‘s-salawaat.

Salawaatullaahi Ta`ala wa malaa’ikatihi wa anbiyaa’ihi wa rusoolihi wa jamee` khalqihi `alaa Muhammadin wa `alaa aali Muhammad, `alayhi wa `alayhimu ‘s-salaam wa rahmatullaahi Ta`ala wa barakaatuh, wa radiyallaahu tabaaraka wa Ta`ala `an saadaatina as-haabi Rasoolillaahi ajma`een, wa `ani ’t-tabi`eena bihim bi-ihsaan, wa `ani l-a’immati l-mujtahideeni ’l-maadin, wa `ani l-`ulamaai ‘l-muttaqqin, wa `ani ’l-awliyaai ’s-saaliheen, wa `am-mashayikhina fi ‘t-tareeqati ‘n-Naqshbandiyyati l-`Aliyya, qaddasAllaahu Ta`ala arwaahahumu ’z-zakiyya, wa nawwarAllaahu Ta`ala adrihatahumu ’l-mubaaraka, wa a`adallaahu Ta`ala `alayna min barakaatihim wa fuyudaatihim daa’iman wa ‘l-hamdulillaahi Rabbi ‘l-`alameen.  

Cette salawaat est telle que les anges demeurent impuissants à en écrire les bienfaits : Allah Seul les écrit Lui-Même !

II

J’aimerai enfin mentionner une dernière chose. J’aimerai dire ceci : nous ne sommes pas des Bouddhistes, ou des adeptes du Mouvement New-Age ! Nous sommes Ahlu ‘sh-Shari`ah, les Gens de Shari`ah et de l’Islam ! A travers l’histoire islamique, concernant la Shari`ah, vous observerez que la majorité des plus grands savants sont des Gens du Tasawwuf. C’est un fait ! Personne ne peut contredire cette vérité : il existe nombre de preuves transmises par ces savants. Nous ne sommes donc pas intéressés par taqleed, l’imitation des Bouddhistes, qui placent leurs mains de telle ou telle façon (en rapprochant leurs doigts de leurs pouces).

Les gens se disputent sur l’existence ou la non-existence des « points » d’énergie… Certains mourides croient en l’existence des chakras et des points ici et là, et d’autres encore disent que tout ceci n’existe pas. Les Bouddhistes présentent des points eux aussi, mais nous ne les suivons pas : nous suivons les points que le Prophèteﷺ a mentionnés ! Celui qui nie leur existence n’est tout simplement pas instruit, ou il n’a pas encore atteint la question de savoir si le Prophèteﷺ a fait part de ces points ou non ! Quant à nous, nous suivons ce que le Prophèteﷺ a indiqué en matière de points, et non ce que les Bouddhistes suivent. Il se pourrait que les Bouddhistes aient pris des Musulmans… Dire que ces points n’existent pas, c’est être ignorant, illétré ou non instruit ou encore imiter certains groupes pour en faire partie…

La preuve est dans le hadith du Prophèteﷺ. Il existe bien des ahadith sur ce sujet, mais je ne mentionnerai que le hadith de l’Imam Muslim. Je vais le lire entièrement afin que ceux qui comprennent l’arabe sachent qu’il existe des « points ». D’ailleurs, c’est pour cette raison que les acupuncturistes y insèrent des aiguilles, et si leur dos ou leurs jambes leur font mal, ils vont voir un kinésithérapeute.

Ces médecins connaissent certains points et les manipulent : ils disent qu’il y a des points dans le corps qui, lorsqu’on les presse, permettent de soulager la douleur. Ces points existent bien, vous comprendrez alos que dans la science islamique ces points existent également : la Médecine Prophétique est apparue avec les « points ». Toute chose dans votre vie commence par un point ; lorsque vous souhaitez écrire,vous débutez par un point : au commencement de toute écriture, il y a d’abord le point, et chaque lettre consiste en une série de points connectés les uns aux autres pour décrire la lettre.

Le Prophèteﷺ a dit :

روى الإمام مسلم فى صحيحه قال:حدثنا حسن بن على الحلوانى. حدثنا أبو توبة الربيع بن نافع. حدثنا معاوية (يعنى ابن سلام) عن زيد ، أنه سمع أبا سلام يقول: حدثنى عبد الله بن فروخ ، أنه سمع عائشة تقول: إن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال:  » إنه خلق كل إنسان من بنى آدم على ستين وثلاثمائة مفصل. فمن كبر الله، وحمد الله، وهلل الله، وسبح الله، واستغفر الله، وعزل حجرا عن طريق الناس، أو شوكة أو عظما من طريق الناس، وأمر بمعروف، أو نهى عن منكر، عدد تلك الستين والثلاثمائة السلامى. فإنه يمشى يومئذ وقد زحزح نفسه عن النار ». قال أبو توبة: وربما قال »يمسى

 

Chaque homme des fils d’Adam a été créé sur 360 articulations. Ainsi, quiconque proclame la grandeur d’Allah [Allahou Akbar], loue Allah [Al-Hamdoulillah], glorifie Allah [Soubhaanallah], demande pardon à Allah, repousse un obstacle du chemin des gens (comme de ceux que nous avons à Chypre qui bloquent tout le monde !), prescrit le bien et proscrit le blâmable, un nombre équivalent à ces 360 articulations ou points, marchera alors ce Jour-là vers le Paradis, et se sera écarté de l’Enfer. (Sahih Muslim)

 

Chaque être possède 360 mafsal, « points ». Vous pouvez fermement les conserver en récitant takbeer, tahleel, tahmeed et istighfar : voilà la manière dont les Musulmans font usage de ces points. Et, s’ils savent où ces points se trouvent dans le corps et qu’ils les pressent en disant « Allahu Akbar », « Alhamdulillah, « SubhanAllah », ou « Astaghfirullah », louant le Prophèteﷺ sur chaque point, le corps sera soulagé et ses maux seront emportés. Ce sera comme si vous aviez donné sadaqah la journée et que vous vous étiez délivré vous-même des feux de l’Enfer.

Dans le Musnad de l’Imam Ahmad, il est relaté le même hadith qui dit qu’il y a 360 points ou articulations dans le corps, et que pour chaque point il y a une sadaqah correspondante :

روى الإمام أحمد فى مسنده قال: حَدَّثَنَا عَبْدُ اللَّهِ حَدَّثَنِى أَبِى حَدَّثَنَا زَيْدٌ حَدَّثَنِى حُسَيْنٌ حَدَّثَنِى عَبْدُ اللَّهِ بْنُ بُرَيْدَةَ قَالَ سَمِعْتُ أَبِى بُرَيْدَةَ يَقُولُ سَمِعْتُ رَسُولَ اللَّهِ -صلى الله عليه وسلم- يَقُولُ « فِى الإِنْسَانِ سِتُّونَ وَثَلاَثُمِائَةِ مَفْصِلٍ فَعَلَيْهِ أَنْ يَتَصَدَّقَ عَنْ كُلِّ مَفْصِلٍ مِنْهَا صَدَقَةً ». قَالُوا فَمَنِ الذي يُطِيقُ ذَلِكَ يَا رَسُولَ اللَّهِ قَالَ « النُّخَاعَةُ فِى الْمَسْجِدِ تَدْفِنُهَا أَوِ الشَّىْءُ تُنَحِّيهِ عَنِ الطَّرِيقِ فَإِنْ لَمْ تَقْدِرْ فَرَكْعَتَا الضُّحَى تُجْزِئُ عَنْكَ

J’ai entendu le Prophète  dire « Il existe 360 articulations (points) dans le corps humain, et pour chacune de ces articulations, vous devez donner sadaqah (remercier ou donner l’aumône) chaque jour». (Bukhari)

Ainsi, chaque jour vous devez donner 360 sadaqah pour chacun de ces points. Vous pouvez donner un cent (d’euro) pour chaque, ce qui vous fera 3,60€ par jour : donner cette somme quotidiennement vous délivrera des maladies. Donc, sur la base de ce hadith du Prophèteﷺ, nous les Musulmans croyons qu’il existe 360 points, et si vous les pressez, votre corps ira de l’avant… dans le cas contraire, rien ne se passe. Si vous comprenez ces choses, c’est parfait… si ce n’est pas le cas… les ignorants qui débattent le font dans le vide comme des ânes, puisque de toute façon les ânes ne comprennent rien.

Sur ce sujet, l’Egypte nous a apporté des personnages éclairés, docteurs musulmans qui, dans le même temps, ont étudié les ahadith du Prophèteﷺ. Ils ont dit « Nous souhaitons apporter une confirmation scientifique à ce hadith et observer dans quelle mesure il existe bien 360 points dans le corps humain. » Ainsi, Dr. Shareef Ahmad Jalal, Dr. Ahmad bin Mulhim, Dr. Mustafa Muhammad `Abdul Mulhim, and Dr. Khalil Ibrahim Mullah Khatir ont examiné la question de près. Ils ont découvert certaines preuves et ont fait part de leurs recherches. Nous ne sommes pas des Bouddhistes simplement parce que nous disons que les points existent, mais c’est parce que l’Islam le soutient que nous y croyons. Nous sommes Musulmans : nous ne suivons pas les enseignements bouddhistes, nous suivons les enseignements du Prophèteﷺ ! Ne niez pas les choses par ignorance, ne soyez pas méprisants en décrétant que ces points n’existent pas : ils existent bel et bien ! Ces docteurs, en collaboration avec un doctorant en science de la Shari`ah ont analysé ce sujet et ont conclu à sa véracité.

Je  vais citer quelques points qu’ils ont identifiés : 76 dans la colonne vertébrale et la région du pelvis ; 2 dans la zone atlanto- occipitale; 69 dans la zone lombo-sacrale ; 3 dans l’épaule ; 1 dans la zone sacro-coccygienne ; 1 dans la symphise pubienne ; 86 dans le crâne ; 6 dans la gorge ; 66 dans la cage thoracique….

Dans la dernière page du lien, il est écrit en arabe : « Mafasil al-Jumjumah , les Points dans le Crâne ». Tout le monde a la « tête dure » et se croit supérieur aux autres : il ne respecte donc pas les points de vue différents qui n’apportent aucune preuve, pour cette raison nous en apportons. Le crâne a 86 articulations/points, parmi lesquels 80 que vous pouvez presser pour rétablir le corps. Ceux qui nient ces points, savent-ils seulement ce genre de choses ? Il existe des points prophétiques ! Les points de hunjara dans la gorge sont au nombre de 6, dans la poitrine il y a en a 66… et ceux-là sont encore différents des 7 lataa’if, ces zones d’énergie présentes dans le torse que les awliyaullah reconnaissent par ailleurs… et ceux qui rejettent ces points, savent pourtant bien qu’il existe ces 7 lataa’if.

Mafasil al-Atraf al-`Ulwiyya, les Points dans le haut du corps sont au nombre de 64 ; et il y en a 62 dans le bas du corps ; au total, cela vous fait 360 points. Le Prophèteﷺ a mentionné il y a 1400 ans qu’il existait ces 360 articulations dans le corps humain, et que si vous les pressiez, vous recouvriez la santé. Et, pour ce faire vous avez besoin d’un expert en Médecine Prophétique qui soit aussi un wali. Cette matière nous est apparue comme une lune parfaite de la signifiance des miracles du Saint-Qôran et de la prophétique et pure sounnah ! Personne n’avait conscience de cela au temps des Compagnons, car Allah a dit :

سَنُرِيهِمْ آيَاتِنَا فِي الْآفَاقِ وَفِي أَنفُسِهِمْ حَتَّى يَتَبَيَّنَ لَهُمْ أَنَّهُ الْحَقُّ

Sanureehim aayatina fi ‘l-afaaqi wa fee anfusihim hatta yatabayyana lahum annahu ‘l-haqq

Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. (41:53)

Cette réalité était gardée conformément à la parole : wa fee anfusihim hatta yatabayyana lahum annah ul-haqq, « Dans le futur, nous leur montrerons des signes scientifiques qui leur démontreront que le Saint-Qôran est vérité et que le Saint Prophèteﷺ est également vérité. »

Voilà donc les points que nous suivons, comme l’indique le hadith du Prophèteﷺ. Nous évoquerons davantage à notre prochaine session, inshaa-Allah. Quand nous nous rassemblons, ce n’est pas sans intérêt : nous partageons des trésors !

Allah dit dans le Saint-Qôran :

يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُواْ رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن نَّفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَبَثَّ مِنْهُمَا رِجَالاً كَثِيرًا وَنِسَاء وَاتَّقُواْ اللّهَ الَّذِي تَسَاءلُونَ بِهِ وَالأَرْحَامَ إِنَّ اللّهَ كَانَ عَلَيْكُمْ رَقِيبًا

Yaa ayyuha ‘n-nasu ‘t-taqoo rabbakumu ‘l-ladhee khalaqakum min nafsin wahidatin wa khalaqa minha zawjaha wabaththa minhuma rijaalan katheeran wa nisaa-an wattaqu-Llahalladhee tasaa-aloona bihi wa ‘l-arhama inna-Llaha kana `alaykum raqeeb.

Ô Hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui, de ces deux là, a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes.  (4:1)

Les Evolutionnistes disent que tout vient d’une cellule ; Allah a indiqué dans le Saint-Qôran qu’Il a créé toute l’humanité à partir d’une seule et unique âme, et qu’à partir de celle-ci, Il en a créé son compagnon et de là, il en a découlé bien des hommes et des femmes. D’une seule cellule, d’une seule âme ! Allah a ordonné à l’Archange Djibril de se rendre sur Terre et, d’une main, de retirer de la terre, ce qui signifie : retirer « un point ». Il l’a donc emporté au Paradis, et de cette poignée de terre Allah créa Sayyidina Adam. Le sens en est « le commencement le fut par un » : Allah débuta par un point : nous étions une cellule, issue d’un spermatozoïde parmi 200 autres millions qui atteignit un ovule. Sur 200 millions, Allah en choisit un seul, un point unique.

Tout commence par le point, et un spermatozoïde est encore plus minuscule qu’un point ! Si vous faites un point avec un stylo, vous le voyez mais un gamète mâle, c’est impossible de le distinguer à l’œil nu… l’œuf est également dissimulé dans l’utérus. Vous pouvez voir le sperme lorsqu’il sort, mais vous ne verrez jamais l’œuf. Le sens de tout cela est qu’Allah a honoré les femmes en les recouvrant, car elles portent l’honneur et la noblesse. Il dissimule les œufs et les réalités qui l’incombent dans l’utérus de la mère par Son Manteau, mais vous pouvez voir le sperme (lorsqu’il quitte le corps). Dans tous les cas, toute chose commence par « un », et à partir de cet « un » Allah crée la Création.

Il a dit alladhee khalaqakum min nafsin wahidah, « (…) qui vous a créés d’un seul être. » (4:1)

Quelle est la dimension du nafs ? Personne ne le sait. Le voyez-vous votre nafs ? Il est né d’une âme ; et quelle est la « taille » de l’âme ? Les médecins peuvent-ils vous dire si votre âme est petite, grande, ou la dimension qu’elle fait ?

Allah a dit au Prophèteﷺ :

 ثُمَّ دَنَا فَتَدَلَّى فَكَانَ قَابَ قَوْسَيْنِ أَوْ أَدْنَى

::  Cheikh Hisham Kabbani  ::

Version Imprimable

   Sagesses & Connaissance
La Station du Prophete (s) dans la Présence Divine
La Station du Prophete (s) dans la Présence Divine
Sh Nazim Al-Haqqani :: 21 janvier 2007
Anéantir l'égo
Toute réunion qui n’est faite au nom Dieu afin que nous lui offrions notre plus grand respect ou si elle n’est pas faite pour l’honneur du plus bénis des serviteurs, l’Envoyé de Dieu (Paix et Bénédiction sur lui), une telle réunion n’a pas de valeur.
Cheikh Nazim al-Haqqani :: 22 mai 2006
Toutes les nouveautes...
Chercher avec Google
  Le Prophete Mouhammad (saw)
Célébration du Mawlid
Les convenances
Medécine Prophétique
Les vertues de la Louange
La Réalité Prophétique
Adab de la Visite Ziyara
Mawlid ad-Daybai(PDF)
   Les Convenances envers le Messager
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Vous devez donner le Véritable Amour au Prophète et sa descendance [Ahl ul Beyt]
Al Ouqaab, l’Etendard du Prophèteﷺ
Guérison Spirituelle dans la Tradition Islamique
Creation de la Lumière de Mouhammad {s}
La poésie sur le Prophète, Dalail Khairat
Le Sermont de la montagne: Dernier sermon du Prophète Mouhammad
Le Hadith : 'Qui Visite Ma Tombe, Mon Intercession est Garantie Pour Lui '
Le Adab de la visite au Prophète (saw)
Le mérite de la visite de la tombe du Prophète
L'importance de la Sounna Prophétique
Mettre sa vie au service du Prophète
Ar Rawda ach Charifa: La noble tombe du Prophète
Aimer le Prophète par dessus tout
Le Respect éminent du Prophète
L'obéissance au Prophète
Mérites de la prière sur le Prophète
Aimer la Communauté du Prophète
Aimer le Coran: Un autre signe de l'amour du Prophète
Déborder d'amour pour le Prophète
Partager les préférences du Prophète
Aimer la famille et les compagnons du Prophète
Comment honorer le Prophète
Rendre la sounnah victorieuse
Souhaiter la rencontre du Prophète
Chercher l'agrément du Prophète
Prier sur le Prophète dans nos invocations (dou'a)
Les miracles du Saint Prophète Mouhammad
Le respect du Prophète Mouhammad
Les 200 Noms du Prophete Mouhammad SallalLahou alaihi wassalam Mouhammad

Cheikh Nour Kabbani a Toronto du 11 au 15 juillet 2019
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Article aléatoire
Le Sermont de la montagne: Dernier sermon du Prophète Mouhammad
Ce sermon fut fait le neuvième jour de Zil Hadj 10 A, Ce sermon fut fait le neuvième jour de Zil Hadj 10 A.H. dans la Vallée Uranah du Mont Arafat
Source: Sunnah.org :: 08 septembre 2004
   La célébration du Mawlid
De l’invocation des bénédictions sur le Prophète pbsl (salawat)
Bienfaits de la Célébration du Mawlid
Manière de célébrer le Mawlid
Faveurs divines accordées la nuit de la naissance du Prophète ( Mawlid)
Sagesse des prières sur le Prophète Mouhammad
Recueil de poesie Mawlid ad Daybai
La Célébration du Mawlid aujourd'hui dans les pays musulmans
Mérites de la prière sur le Prophète
Dix preuves montrant que la célébration de la naissance du Prophète est acceptée dans la Charia
Histoire de la Célébration du Mawlid
Remarques préliminaires : La célébration de la naissance du Prophète
Tous les articles...

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
   Nouveautés
De qui devons nous prendre la Tariqah
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Toutes les nouveauts...
 
   Citations  et anecdotes
:: The recipe ::

One day Hodja went to the market and bought a fine piece of meat. On the way home he met a friend who gave him a special recipe for the meat. Hodja was very happy. But then, before he got home, a large crow stole the meat from Hodja's hands and flew off with it.
- You thief! Hodja angrily called after departing crow. You have stolen my meat! But you won't enjoy it; I've got the recipe!
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437